Vacances Les réservations sont en hausse: 40 % des Belges savent déjà où ils partiront cet été.

Les promotions actuellement mises en avant par les voyagistes ne passent pas inaperçues aux yeux des vacanciers belges. "Pour avoir le choix des destinations, des types de chambres et des formules, les vacanciers savent que réserver tôt est la meilleure solution", pointait en ce début d’année Florence Bruyère, porte-parole de Tui (ex-Jetair). "D’autant que les tarifs que nous proposons pour ceux qui réservent tôt sont plus avantageux que les last minute, où il reste moins de choix."

Même son de cloche du côté de Thomas Cook où l’on confirme que "dans 98 % des cas, les prix sont plus avantageux en early booking qu’en last minute (deux semaines avant le départ)."

Chez Connections, on observe aussi que la tendance est à la réservation au plus tôt. "40 % des Belges ont déjà réservé leur séjour. Ces réservations précoces donnent un bon aperçu de ce que seront les tendances pour l’été prochain. Par rapport à l’année passée, les Belges n’ont pas réservé moins de voyages, jusqu’à présent."

Connections note même une belle croissance, à deux chiffres, tant vers les destinations lointaines qu’au sein de l’Europe.

Connections remarque aussi que les chiffres actuels confirment, dans une très large mesure, les tendances de l’année passée. En effet, les voyageurs choisissent des destinations considérées comme sûres et des pays dont la monnaie offre un taux de change avantageux. Les destinations délaissées durant cette année 2016 agitée, suite à la menace terroriste, continuent à rencontrer des difficultés. La Tunisie baisse encore de 6 %, et la Turquie chute même de 34 %. Par contre, l’Égypte et le Maroc réussissent à inverser le mouvement et progressent à nouveau.

"La belle augmentation du nombre de réservations nous rend très heureux. Cette croissance peut aussi s’expliquer par le fait que les Belges réservent leurs vacances de plus en plus tôt. Une évolution qui se confirme année après année", conclut Frank Bosteels, porte-parole de Connections.


Le Canada et le Japon séduisent

Au rang des destinations qui ont le vent en poupe, Connections pointe le Canada (+ 42 %), le Japon (+ 58 %) et l’Afrique du Sud (+38 %). Quant aux perdants, le Brésil enregistre une baisse de 41 %, la Tanzanie recule de 46 % et la Turquie chute de 34 %.

"En 2017, le Canada célèbre son 150e anniversaire. Ce pays attire donc l’attention. Durant toute l’année, il offre à ses visiteurs l’accès gratuit aux parcs nationaux. C’est surtout l’Ouest qui profite de cette mesure."

On remarque aussi que les trois premières destinations en hausse ont une monnaie faible. "Cela les rend encore moins chères et d’autant plus attrayantes. En ce qui concerne les destinations majeures, les États-Unis et la Thaïlande enregistrent un statu quo."

Le fait que les USA maintiennent leur position après l’élection de Donald Trump, constitue un soulagement pour le leader belge sur cette destination. "Ce statu quo est surtout dû à New York et à l’Ouest, car la Floride remporte moins de succès que l’année dernière."