Vacances Les sites comme booking.com ne proposent pas les tarifs les plus bas

Si vous êtes un habitué des réservations de chambres d’hôtel via Internet, vous connaissez certainement les géants du secteur tels que booking.com. Un site qui impose des conditions drastiques aux hôtels qu’il référence.

Jusqu’à 2015, booking.com exigeait que les hôtels ne proposent pas, via aucun canal de vente, de meilleures conditions sur le plan du prix, des conditions et de la disponibilité. Après une enquête de différentes autorités européennes de la concurrence, booking.com a été obligée d’adapter sa clause de parité tarifaire. Il est depuis lors question d’une clause de parité tarifaire étroite : un hôtel doit s’abstenir de proposer, sur son site Internet, des conditions plus avantageuses que via booking.com. L’hôtel peut toutefois encore proposer des conditions plus avantageuses via d’autres canaux comme le courriel ou le téléphone.

"Voilà ce dont les consommateurs doivent être bien conscients, avance Kris Peeters, ministre (CD&V) en charge de l’Économie et des Consommateurs. Le prix que booking.com et d’autres sites Internet comparables proposent n’est pas nécessairement le plus avantageux. Pour les consommateurs, il n’est pas inutile de prendre contact avec un hôtel via un autre canal de vente. Un courriel ou un coup de téléphone peut souvent leur permettre d’obtenir un meilleur prix. Dans la perspective des vacances d’été, voilà un tuyau qui permet aux voyageurs de réaliser une économie considérable."