Vacances Située entre mer et montagne, la Corse Orientale vous permet de découvrir ce que l’île possède de meilleur et de plus authentique. Nous l'avons visité pour vous !

Il y a l’image de la Corse, belle comme une carte postale. Et celle de ses habitants, parfois décrits comme revêches, taiseux, renfermés, où les touristes ne seraient pas forcément les bienvenus. C’était peut-être vrai dans le temps. Ou alors, cela n’a jamais existé ! Car aussi vrai que la Corse est un des plus beaux endroits au monde, l’accueil des Corses est largement à la hauteur de ce cadre enchanteur. Curieux, volubiles, généreux, dénués de prétention, pleins d’humour sur eux-mêmes et sur leur réputation, il y a chez eux un petit côté d’autodérision… très belge.

Petite par la taille, la Corse est vaste par les sites qu’elle renferme et surtout par les distances à parcourir sur des routes sinueuses ou encombrées l’été. Mieux vaut donc se concentrer sur une région précise. Quitte à revenir plus tard !

La Corse orientale offre à elle seule une synthèse de ce que l’île recèle de meilleur : des plages, des montagnes, de la verdure, du bon vin, des produits de la mer, du fromage, de la charcuterie, de l’artisanat, des cosmétiques à base de produits naturels.

Située entre mer et montagne, la Corse Orientale est en outre située à une heure de route environ de la plupart des endroits connus. On y retrouve tous les types de logements, des hôtels aux campings en passant par des villages de vacances comme Perla di Mare, en bordure de la Costa Serena. On peut profiter des splendides plages de sable blanc mais aussi se balader dans la forêt de pins de Pinia.


Les plus sportifs grimperont jusqu’à Chisà qui surplombe une vallée majestueuse avec son maquis et ses rivières. De là, vous aurez le choix entre une randonnée aquatique où une via ferrata d’U Calanconi, une des plus belles d’Europe. À l’arrivée, vous vous restaurerez dans le gîte d’étape Bocca Bé.

Les amateurs de relaxation préféreront faire un tour au domaine de Solyvia qui fabrique des huiles essentielles 100 % naturelles, pour des produits de beauté mais aussi pour apaiser les troubles quotidiens.

Mentionnons encore les thermes Pietrapola, seul établissement thermal agréé en Haute Corse, spécialisé dans le traitement de la rhumatologie et les séjours de remise en forme.

La Corse est fortement dépendante du tourisme. Autant dire qu’à chaque détour, le visiteur est tenté par un bar sympa, une dégustation, une proposition d’activité culturelle ou sportive, un restaurant accueillant, parfois dans des endroits improbables comme la ferme-auberge de l’Inzecca, où le patron vous fera déguster les produits du terroir et les spécialités régionales sans que vous ayez à en redemander. Généreuse, la Corse, on vous disait !

La plus vieille épicerie d’europe

La Corse a été indépendante pendant quelques années. Sous la présidence de Pascal Paoli, elle disposa de la constitution la plus libérale d’Europe. La capitale se trouvait à Corte. La vieille ville est très prisée des touristes. On y trouve la plus vieille épicerie d’Europe, fondée en 1800 sur laquelle veille Jean-Marie Ghionga. Dans un incroyable bric-à-brac, c’est ici que vous pourrez dénicher les meilleurs produits de l’île : charcuteries, liqueurs, confitures, terrines, fruits et légumes.

L’artisanat corse Il n’y a pas que la mer et les plages en Corse. Cela vaut la peine de pénétrer à l’intérieur des terres pour visiter un petit village comme Chisà, caché dans un écrin de verdure d’où l’on peut descendre une rivière splendide en randonnée aquatique. On peut aussi découvrir l’artisanat local lors de foires saisonnières comme celle de Francardo qui a lieu fin mai, ou encore contempler le village miniature de Carriolu (photo).


le vin et le fromage Tout comme la charcuterie, le vin et le fromage sont des produits phares de la Corse. Mais il importe de bien choisir son producteur. La famille Ottavi produit des fromages avec une saveur ancestrale grâce à des éleveurs, des brebis et des chèvres corses. Le Clos Poggiale est implanté sur des terres préservées et d’une beauté exceptionnelle qui donnent naissance à des vins fins et racés. Et comment ne pas se laisser tenter par une dégustation de whisky corse, un des meilleurs du monde, dans la distillerie du domaine Mavela ?

le charme de bonifacio Bonifacio est un des hauts lieux du tourisme insulaire. Accéder à la ville en été n’est pas chose facile mais l’effort est pleinement récompensé à contempler des paysages maritimes à couper le souffle depuis cette cité haut perchée. Vous déambulerez dans les ruelles étroites de cette ville chargée d’histoire, trait d’union avec l’Italie, où séjournèrent Napoléon ou Charles-Quint. Vous découvrirez sa forteresse millénaire, ses dizaines de monuments historiques, ses maisons à 60 mètres au-dessus de la mer, ses dizaines de boutiques et de restaurants. Bonifacio, c’est vraiment le paradis du touriste.

Comment se rendre en Corse ?

En avion : Ryanair organise des vols réguliers entre Charleroi et Figari, dans le sud de l’île. Compter deux heures de vol.

L’agence du Tourisme de la Corse www.visit-corsica.com

Village de vacances Perla di Mare Route de la mer, Ghisonaccia, www.perla-de-mare.fr

Office de tourisme de Ghisonaccia www.corsica-costaserena.com

00.33.4.95.56.12.38

Auberge de l’Inzecca Sampolo, 20227 Ghisoni

00.33.4.95.56.62.62

Randonnées découverte en Corse Orientale 

Stéphane Colombani

www.asarrada.com

00.33.6.59.43.32.00