Vacances Belambra propose plusieurs clubs à proximité de la Grande Bleue. Parmi eux, un hôtel, le Vendôme, en bord de plage à Menton

La Côte d’Azur. À sa simple évocation, l’endroit fait rêver. Elle nourrit en tout cas bien des fantasmes. Pour les Belges que nous sommes, qui connaissons de (trop) nombreux jours de pluie tout au long de l’année, le bulletin météo sur les chaînes de télé françaises nous arrache souvent un sourire ou un soupir. En effet, en jetant un œil sur la carte dans le bas à droite, le soleil y brille de manière quasi permanente et le thermomètre affiche des températures à nous faire pâlir ou plutôt rougir. En tout cas, cela nous donne envie d’y aller.

Malheureusement, cette région de France est réputée pour ses prix souvent exorbitants tant dans les hôtels que dans les locations. Et qui explosent littéralement en période scolaire ce qui rend le déplacement financièrement difficile pour les familles. Pourtant, il existe des solutions attractives à des prix qui ne plombent pas totalement votre portefeuille.

Les clubs Belambra, qui proposent cinquante-huit destinations en France, offrent plusieurs points de chute dans ce coin très recherché de la côte d’Azur. Plusieurs se situent dans l’arrière-pays niçois où les cigales se font entendre et un carrément en plein centre de Menton avec vue sur le bleu azur de la Méditerranée.

Monaco, Nice et l’Italie comme voisins directs

© D.R.

Menton, c’est la sérénité les pieds dans l’eau. Des kilomètres de digue et de plages qui s’étalent de Roquebrune Cap-Martin (où les rois belges venaient jadis faire le plein d’iode) à la frontière italienne. Il règne ici une vraie douceur de vivre. Chacun y prend le temps de déguster un rosé ou un café en terrasse. Les rues commerçantes font la part belle aux piétons. Les vélos (et les joggeurs) sont rois. L’exceptionnelle luminosité constitue l’une des attractions principales de l’endroit.

Ce n’est pas un hasard si de nombreux artistes ont fait escale à Menton. Pour quelques jours ou quelques années. Jean Cocteau par exemple adorait y séjourner et aujourd’hui, un musée lui est consacré. Avec certaines de ses œuvres mais aussi des collections privées. Le tout en centre-ville sur la digue.

Même si Menton est la plus septentrionale des communes de la côte d’Azur, elle n’en représente pas moins un point d’attache idéale pour ceux qui veulent sillonner la région. À quelques kilomètres, Monaco et Nice pointent leur nez. Sans oublier l’arrière-pays où plusieurs clubs Belambra sont également ouverts en hiver (Saint Raphael, Grasse ou La Colle-sur-Loup).

De l’autre côté, c’est l’Italie qui vous tend les bras Ventimiglia, San Remo ou, plus loin, Gênes. Amateur de farniente, de balades en voiture dans les collines, de shopping, de visites culturelles, de petit(s) verre(s) en terrasse ou de jogging sur la digue, vous n’allez pas être déçus.

Le Belambra Vendôme : l’hôtel famille par excellence

La Côte d’Azur et Menton en particulier ont conservé ce petit charme un brin suranné. Notamment par la présence de ces grands hôtels qui firent jadis les beaux jours de la station balnéaire.

Aujourd’hui, la majorité connaît une seconde jeunesse grâce à la reprise en main par des clubs de vacances. Belambra dispose de 58 lieux de villégiatures à travers la France (de la Bretagne à la Provence en passant par le pays Basque) mais, à Menton, il a acquis le Vendôme.

Parfaitement situé sur le front de mer (vous n’avez qu’une rue à franchir pour être sur la digue et la plage), l’établissement abrite 59 chambres très spacieuses sur quatre étages. Certaines donnent vue sur la mer turquoise, d’autres sur le piétonnier du centre-ville. Un solarium vous permet également de profiter de la mer, des embruns mais avec un cocktail à la main. Le petit-déjeuner est servi sous forme de buffet dans une splendide verrière style art déco. La demi-pension et la pension complète sont possibles avec un repas chaud pour le soir. Si vous avez peur de vous ennuyer, pas de panique : l’hôtel a prévenu des activités quotidiennes. Histoire de créer des liens et de se faire des souvenirs pour toute l’année.

Renseignements et réservations sur www.belambra.com

J.M. Gh.