Vacances La compagnie low-cost a trouvé la parade pour vous emmener aux USA.…

Astuce ! Dans l’attente du développement probable de destinations transatlantiques en vol direct, la compagnie low-cost irlandaise Ryanair a trouvé la parade pour se lancer dans les vols long-courrier sans investir dans une flotte. Elle s’allie aux compagnies Norwegian et Aer Lingus pour proposer des vols à destination des États-Unis. Un modèle opérationnel inédit.

Avec les compagnies aériennes Norwegian et Aer Lingus, Ryanair va vendre, sous peu (septembre ?), le vol aller-retour vers New York depuis la Belgique à… 175 €.

Une seule condition dans ce deal inédit : faire escale en Irlande. Concrètement, le voyageur belge payerait quelque 75 € pour voler avec Ryanair jusqu’en Irlande, où il embarquerait ensuite dans un avion Aer Lingus ou Norwegian en direction du pays de l’Oncle Sam (New York, Boston…) pour une centaine d’euros. Le directeur marketing de Ryanair, Kenny Jacobs, affirme que d’autres partenariats sont envisagés avec British Airways, Iberia, Vueling, Air-France-KLM et Lufthansa, dessinant peut-être le futur d’un nouveau modèle économique.

"Aux États-Unis, ce système existe depuis des années, mais en Europe, c’est une nouveauté de voir des low-cost collaborer avec des compagnies traditionnelles", a déclaré Kerry Jacobs dans The Irish Independent.

Précisons toutefois qu’une compagnie comme Norwegian ne se contente pas des alléchantes charges sociales irlandaises pour tirer le prix de ses billets vers le bas. Norwegian a poussé le bouchon en déménageant en Thaïlande pour payer une partie de son personnel au prix local (750€/mois), ce qui lui valut de flirter avec une interdiction aux États-Unis pour… non-respect du droit social minimum !