Vacances Ce territoire est une source de dépaysement et sans conteste un lieu de résidence idéal et de vacances pour les férus de sensations fortes, mais de tranquillité également.

Tout le monde connaît le Sud de la France, et plus particulièrement la Provence, ses paysages à couper le souffle, le repos que l’on y aspire une fois arrivé, le calme bercé par la stridulation des cigales ou encore le parfum des champs de lavandes. Mais, bien que cette ambiance soit déjà alléchante, la région dispose pourtant de joyaux tout aussi sublimes et pourtant bien moins connus. C’est notamment le cas du Val de Durance, cette région préservée de moyenne montagne en plein cœur des Alpes-de-Haute-Provence. Région dans laquelle les activités sportives ou ludiques en plein air sont la marque de fabrique.

Le Val de Durance est un territoire de nature et d’authenticité entouré de collines boisées, d’oliviers et d’arbres fruitiers. Ses 8 communes sont réparties sur les deux rives de la Durance, autour de l’axe autoroutier et ferroviaire Marseille-Gap. On distingue un site ornithologique constitué de trois zones humides artificielles, qui concentre plus de 56 % des espèces d’oiseaux du département et où 140 espèces sont visibles à différents moments de l’année. Ses paysages, variant entre 400 et 1400m d’altitude, invitent à la découverte de cette région provençale aux villages pittoresques et aux nombreuses richesses patrimoniales, comme les Pénitents des Mées ou le Prieuré de Ganagobie.

La qualité de vie et de l’environnement en fait un terrain de jeu idéal pour les activités de plein air, avec 350 km d’itinéraires pédestres de tous niveaux, dont l’agréable Tour du Lac, un sentier sans dénivelé de 10km également accessible aux personnes à mobilité réduite, et plus de 600 km de parcours VTT balisés, dont 4 parcours en nocturnes, offrant de belles possibilités aux passionnés. C’est aussi un espace privilégié pour la pratique de l’escalade, les sports aériens, les sports équestres, les parcours d’orientation ou encore les sports aquatiques (kayak, canoë…).

Cette région rurale au climat doux et aux senteurs agréables est aussi très dynamique puisque de nombreuses routes à thème la traverse : la Route Napoléon (RN85 et GR406), les Grandes Traversées à VTT, le chemin de Saint Jacques de Compostelle et de Rome (GR653), les Routes de la lavande… Entre mer et montagne, à une heure à peine des stations de ski des Alpes du Sud, de la Méditerranée, des Calanques ou encore des Gorges du Verdon, ce territoire est une source de dépaysement et sans conteste un lieu de résidence idéal et de vacances.

Mais le Val de Durance n’est pas le seul joyau du département des Alpes de Haute Provence. Située à quelques dizaines de kilomètres, la magnifique ville de Sisteron propose également une foule d’activités, sans compter l’ambiance typiquement provençale de son centre-ville traversé par la route Napoléon. Sa citadelle, perchée sur les hauteurs de la cité offre une vue majestueuse et une géologie à ciel ouvert, à l’instar du pays sisteronais composé de ces villages perchés dominant la vallée, de cryptes au charme mystérieux.

Même département, toute autre ambiance. Blotties dans le coude de la Durance, les Hautes Terres de Provence n’ont pas à rougir du pays sisteronais. Situées pourtant qu’à quelques dizaines de kilomètres de Sisteron, ou encore des Pénitents des Mées, c’est une toute autre ambiance que proposent les Hautes Terres de Provence. À mi-chemin entre le calme des randonnées d’alpage et les sensations fortes que procurent les sports extrêmes, la région est propice aux mordus d’activités du genre. Avec notamment la Via Ferrata de la Grande Fistoire dans la commune du Caire. Avec sa passerelle de 60m de long, son pont népalais, sa grande muraille et surtout ses trois tyroliennes, la Grande Fistoire est l’une des plus belles Via Ferrata de France. Proposant deux parcours, un pour les moins expérimentés et un pour les plus farouches, la Grande Fistoire dispose de matériel professionnel mis en location, pour permettre une escalade sans risque, mais aux frissons garantis.

Enfin, toujours dans les airs, mais dans un tout autre style, les Alpes de Haute Provence sont aussi réputées pour sa découverte vue du ciel. Au départ de l’aérodrome de Saint-Auban, haut lieu international du vol à voile, des vols en planeur, en ULM ou encore en gyrocoptère sont proposés par le Centre national de vol à voile du mois d’avril au mois d’octobre. Une activité, certes un peu plus onéreuse, mais qui vaut sans conteste le détour, notamment pour les amateurs de superbes clichés, à l’estomac bien accroché.

Si l’un des avantages de cette région est sans nul doute sa proximité quasi directe avec des sites estivaux comme la Méditerranée, les Calanques ou encore les Gorges du Verdon, force est de constater qu’elle contribue également à son manque de notoriété. Mais les efforts conjugués des différents organismes touristiques se font déjà sentir, dans cette région dont le tourisme reste la principale activité économique. À découvrir sans plus attendre !