Vacances Pour cette famille qui devait partir en Égypte, la Toussaint se fera sous la grisaille belge. Des centaines de voyageurs concernés.

Ce n’est bien évidemment pas tous les jours qu’un tour-opérateur fait faillite. Mais la chose n’est malheureusement pas impossible et ces vacanciers belges qui rêvaient d’une semaine sous le soleil égyptien ou vers d’autres contrées sont complètement désabusés. Le tour-opérateur Arthema Travel est en effet en cessation d’activités

"On a reçu un coup de téléphone de notre agent de voyage vendredi. Il était visiblement bien embêté car il nous a demandé de venir samedi à l’agence pour nous expliquer de vive voix ce qui se passait", explique Hubert, pourtant tout heureux à l’idée de partir lors des prochaines vacances de Toussaint, son épouse lui ayant réservé une surprise. "Je ne savais pas où on partait, mais ce que je sais maintenant, c’est qu’on ne partira pas."

L’agent de voyage lui ayant annoncé la cessation d’activités du tour-opérateur, une solution a bien été recherchée. "C’était un voyage de rêve, dans de beaux hôtels, avec ma femme et mes trois enfants. L’agence nous a alors proposé de partir un jour plus tard, ce qui en soit n’était pas dramatique, mais pour le même prix, nous serions logés dans des hôtels de moindre catégorie, plus éloignés des sites que nous comptions visiter et avec un programme allégé. Cela ne nous convenait pas et nous avons demandé à être remboursés. Dans notre cas, l’agence a bien voulu consentir à nous rembourser rapidement, vu que nous étions ses seuls clients à partir avec Arthema."

Pour d’autres voyageurs, la procédure sera nettement plus longue. "Dans une autre agence, c’est un groupe de 170 personnes qui a réservé. L’agence n’a donc pas les moyens de rembourser un si grand nombre de personnes."

Toutefois, ces vacanciers devraient, à terme, être remboursés, mais il leur faudra attendre que la faillite du tour-opérateur soit prononcée.

La législation belge impose en effet aux tour-opérateurs et agents de voyage de souscrire une assurance contre l’incapacité financière. Ce qu’ils font en s’affiliant à un fonds de garantie ou compagnie d’assurance, comme le Fonds de Garantie Voyages, le Vlaamse Solidariteit Reisgelden et l’Européenne.

Grâce à cette assurance, votre voyage vous sera remboursé ou, si nécessaire, vous serez rapatrié sans frais, si votre agence de voyage ou si votre organisateur de voyage fait faillite avant ou pendant votre voyage. Le nom et l’adresse de contact de la firme d’assurance doivent être clairement mentionnés sur le bon de commande et/ou le contrat de voyage.