Vacances Le plaisir de passer une journée en famille dans un parc d’attraction n’est évidemment pas exclusivement noir-jaune-rouge… Après avoir fait le tour des nouveautés 2016 de nos parcs belges, petit tour juste de l’autre côté de la frontière, histoire d’égayer ces derniers jours de vacances comme il se doit…

Parc Astérix: Discobélix pour faire tournoyer les cœurs !

Grosse nouveauté du côté du parc gaulois : l’attraction Discobélix a ouvert ses portes pour la toute première fois, en même temps que la nouvelle saison du parc, le week-end dernier ! Nous étions de l’inauguration officielle de ce disco-coaster inédit en France, mais similaire à ce que l’on trouve chez nous du côté de Plopsaland, sur le land dédié à Vic le Viking du parc côtier. L’attraction, destinée à toute la famille (attention, 1 m 20 de taille requise tout de même) met en scène un immense disque projeté par Obélix sur une double vague qui file à même le lac du parc de Plailly, à deux pas du Tonnerre de Zeus, dans la zone grecque du parc. Très fun, et pas trop méchant !

À l’inverse de Disneyland Paris, qui ne se visite confortablement qu’avec une formule séjour, le parc Astérix peut, un jour d‘affluence normale, très bien de découvrir en une (grosse) journée. Quand il fait beau, ses splashes font son succès, tandis que le spectacle Main Basse sur la Joconde, absolument formidable, doit être vu. Prévoir 2 h 30 de route depuis Bruxelles, et 27,80 € de péage aller-retour.

Prix des billets : 47 à partir de 12 ans, 39 € entre 3 et 11 ans, gratuit pour les moins de trois ans.

Prix du parking : 10 €.


Disneyland Paris: la fête du printemps !

À Disneyland Paris, qui pour rappel ne ferme jamais, c’est l’une des plus belles saisons de l’année qui bat son plein : le printemps ! Depuis le 5 mars déjà, le parc est truffé de fleurs et décorations qui lui donnent un cachet tout particulier. En marge, même s’il n’y a pas de nouvelle attraction cette année, Mickey a mis le paquet sur les spectacles. La grosse pièce, c’est évidemment la nouveauté 100 % inédite : La Forêt de l’Enchantement. Un spectacle digne de Broadway, qui laisse de côté les effets spéciaux et, façon Broadway, redonne sa juste place au chant et à la performance live. Un show nature, qui invite Tarzan, Baloo, Pocahontas, Mérida et Raiponce sur la scène du Chaparral Theater, où dans quelques mois, le spectacle Chantons la Reine des Neiges reprendra ses quartiers. On note aussi la présence très renforcée de personnages dans le parc, ainsi que de nombreux happenings comme la Garden Party de Dingo, le petit train de Minnie, ou Bienvenue à la belle saison, avec dame Mary Poppins. Des œufs de Pâques à l’effigie des héros Disney, des sculptures végétales enchanteresses contribuent à faire oublier les quelques réfections d’attractions phares que l’écrin subit en ce moment. Eh oui, 2017 sera important à Disney : le parc aura alors 25 ans !

Prix des billets : Très variables. Le billet le moins cher pour un adulte est vendu 47 €, contre 40 € pour un enfant de plus de trois ans. En dessous de trois ans, les enfants ne payent pas.

Prix du parking :  20 €  (gratuit si vous logez à l’hôtel)


Europapark: vive l’Irlande !

Ils étaient 5,5 millions l’an passé. Et vu la hausse des préréservations (+14 %) de nuitées et les nouveautés 2016, Europapark est bien parti pour refaire un nouveau carton !

Cette année, le parc saisonnier allemand (qui est le plus visité du monde dans son genre) inaugure son quatorzième quartier européen. Tout à l’honneur de l’Irlande, on y découvrira trois nouvelles attractions (un grand huit pour enfants, un bateau balançoire et un circuit de tracteurs), un spectacle, un espace de jeux indoor, une boutique et un point de restauration. L’île émeraude ne sera évidemment pas la seule raison de se rendre à Europapark : le complexe est devenu la capitale officieuse des montagnes russes ! On en compte pas moins de douze, dont le SilverStar, 73 mètres de haut, 127 km/h de vitesse de pointe ! Et pour cause : c’est la famille Mack qui possède Europa Park. Son métier ? Construire, et vendre, des attractions à sensations dans le monde entier ! Pour exemple, Pulsar, la nouvelle sensation de Walibi attendue pour le 4 juin, est un produit Mack Rides ! Bon, 500 km de Bruxelles, ce n’est pas tout à fait la porte à côté, mais nous n’avons pas trouvé un déçu d’avoir fait le trajet jusqu’à Rust…

Prix des billets : 44,50 € par adulte; 38,50 € de 3 à 11 ans; gratuit jusqu’à trois ans.

Prix du parking : 5 € (gratuit si vous séjournez sur place).


Efteling: Pinocchio débarque

Après les frissons provoqués par le Hollandais Volant et le Baron 1898, le parc hollandais Efteling revient à son core-business : la féerie et l’imaginaire des contes. Dans le bois des contes du parc de Kaatsheuvel (là où un grand arbre raconte des histoires), un nouvel arrivant très remarqué a déboulé cette année : Pinocchio ! Et dans la version italienne originale, s’il vous plaît. De l’atelier de Gepetto à Figaro en passant par Moby Dick, tout y est.

Pour rappel, Efteling n’est qu’à 1 h 30 de Bruxelles. S’y rendre, plutôt qu’à Bellewaerde ou Plopsaland, c’est donc chou vert et vert chou. Pour ceux qui souhaiteraient y séjourner, hôtels, village et même golf sont bien sûr de la partie. Pour info, Efteling est le parc qui tarde le plus à faire payer nos petits bouts : jusqu’à 4 ans, ils y sont gratuitement conviés !

Prix des billets : 36,50 € (gratuit jusqu’à 4 ans).

Prix du parking : 10 ans.