Vacances

Les plaintes concernent principalement le peu d'espace pour les jambes et le manque de politesse du personnel.

Près de quatre passagers européens sur 10 (37%) ne sont pas satisfaits du service des compagnies aériennes, à en croire les résultats d'une étude d'AirHelp, leader mondial de l'indemnisation aérienne, auprès de plus de 7.100 voyageurs, dont plus de 6.600 européens. Leurs principales plaintes concernent le peu d'espace pour les jambes et le manque de politesse du personnel. D'après l'étude publiée mardi, un voyageur sur cinq ayant subi des perturbations de vol s'est retrouvé bloqué à l'aéroport lorsque son vol a été retardé, n'a pas reçu suffisamment d'information voire d'aide lorsque son vol a été annulé, ou même n'a reçu aucune collation ou boisson sur place.

Or, un règlement européen prévoit pourtant que des repas et des boissons soient proposés par les compagnies aériennes à tous les passagers affectés par des retards de plus de deux heures sur des distances de vol de plus de 1.500 kilomètres, rappelle AirHelp. Si nécessaire, ces entreprises doivent également fournir un hébergement et le transport sur place. Et les voyageurs doivent avoir la possibilité d'effectuer deux appels téléphoniques ou d'envoyer deux e-mails.

Parmi les autres doléances répertoriées, 14% des passagers interrogés ont déclaré qu'ils avaient trop peu d'espace pour les jambes et près d'un sur 10 a été confronté à un personnel grossier. A noter encore que 7% des répondants ont dû enregistrer leurs bagages à main, 4% échanger leurs sièges réservés dans l'avion et 5% ont été facturés de frais non transparents.