Vacances Le site/appli pour enréchir sur des offres de séjour et loisirs à prix cassés cartonne.

Le concept ? 

Vavabid est un site web/une application mobile au principe simplissime : il suffit de s’inscrire (gratuitement) pour obtenir le droit d’enchérir à partir de 1 € sur les différentes offres proposées. Séjours à l’hôtel, parcours en canoë-kayak, descente en tyrolienne, tickets pour des parcs d’attractions belges ou frontaliers... Mais aussi, plus sporadiquement, des produits du quotidien (produits high-tech, albums photo, vaisselle…). Le meilleur enchérisseur remporte le lot. Les enchères peuvent durer de quelques minutes à plusieurs jours. Avec de solides ristournes à la clé : "En moyenne, les lots sont décrochés à un prix de 40 à 60% inférieur au prix de référence", fait valoir Anne-Cécile Ragain, directrice marketing. Du Groupon, mixé au principe d’eBay, pour du contenu très TripAdvisor. Avec une notion ludique, où l’enchérisseur se bat aussi contre la montre.

D’où ça sort ?

Pas de nulle part : Vavabid fait partie de l’entreprise Emesa, sise à Amsterdam depuis 2015. Vavabid n’est en fait que l’extension belge de vakantieveiligen.nl, idée née dans un grenier amstellodamois, qui a rapidement explosé au sein de son marché batave originel. D’où l’extension actuelle : la Belgique depuis quelques mois, la France (à commencer par les Hauts-de-France, proximité géographique oblige) depuis quelques semaines marquent les premiers pas d’Emesa vers l’internationalisation de son offre. Elle a les reins assez solides pour le faire : revendiquant plus de 3 millions d’enchérisseurs gagnants en 2016, plus de 8.000 lots chaque jour (dont 1.500 disponibles sur la version belge de la plate-forme), et plus de 2,5 millions de téléchargements de l’app, Emesa, c’est un chiffre d’affaires de près de 100 millions d’euros, stable depuis deux ans (d’où l’essor à l’international).

Quelques exemples ?

Dans la journée d’hier, deux entrées adulte pour Bellewaerde sont parties pour 40 € frais inclus (au lieu de 62 €); un séjour 2 jours/une nuit dans un Tulip Inn trois étoiles aux Pays-Bas (20 villes au choix) a été acquis pour 33 € (frais inclus), un lot de tournevis Wolfgand (100 pièces) annoncé à 49,90 € dans le commerce a trouvé un acquéeur à 15 €, plus 5 € de frais. Une Journée Wellness pour deux au spa de de l’Hôtel des Comtes de Méan, à Liège, est partie à 20 €, frais inclus, en lieu et place de 70 € normalement.

Les contraintes ?

Il y en a. Le premier : un montant, unique, de coûts administratifs, à régler pour chaque enchère remportée, qu’elle soit de 10 € ou de 250 €. Ce montant s’élève à 5 €. Notons également l’obligation de s’inscrire et d’enchérir sous son vrai nom, visible de tous. Gage de sécurité pour certains, limite côté vie privée pour d’autres. Attention également à bien veiller à la date limite d’utilisation des lots acquis : certaines sont relativement restreintes, et/ou excluantes. Enfin, Vavabid est clairement de racine néerlandophone : l’offre proposée garde de forts accents du Nord, avec, par exemple, hier après-midi, une seule ville représentée dans l’offre gastronomique : Anvers.