Affaire Grégory: maintenir Marcel Jacob en détention serait "totalement anormal"

Publié le à Dijon (AFP)

L'avocat de Marcel Jacob, Me Stéphane Giuranna, a jugé lundi qu'il serait "totalement anormal" que son client reste en détention provisoire, alors que la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon statue mardi sur le sort du grand-oncle du petit Grégory, écroué vendredi.

"Je n'ose imaginer que M. Marcel Jacob soit placé en détention en l'état de cette affaire. Ce serait je pense totalement anormal", a-t-il déclaré a la presse, ajoutant avoir "travaillé de concert" avec Gary Lagardette l'avocat de Jacqueline, la femme de son client, elle aussi en détention provisoire.

Le couple de septuagénaires a été mis en examen vendredi pour enlèvement et séquestration suivis de mort. Leur arrestation surprise la semaine dernière dans les Vosges avait relancé l'affaire, jamais élucidée depuis la découverte du garçon de quatre ans, pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, le 16 octobre 1984.

"A l'heure actuelle je ne sais toujours pas ce sur quoi se base l'accusation pour l'avoir mis en examen", dit Me Giuranna.

"Mon client a toujours indiqué que le 16 octobre 84, il travaillait l'après-midi de 13h à 21h. (...) Il ne peut donc matériellement en aucun cas avoir participé de près ou de loin à l'assassinat de Grégory Villemin."

L'avocat est aussi revenu sur une altercation qui aurait eu lieu en 1982 entre Marcel Jacob, ouvrier, et Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, qui venait d'être promu contremaître, le premier disant au second: "Je ne serre pas la main à un chef. Tu n'es qu'un rampant qui n'a pas de poils sur la poitrine".

Marcel Jacob "était au moment des faits délégué du personnel, syndicaliste CGT, extrêmement pro ouvrier (...) et effectivement il avait pour habitude d'être dans l'opposition à la hiérarchie", dit l'avocat. "Ça n'est en tout état de cause pas un mobile pour assassiner un petit garçon, c'est délirant."

"Il supporte mal la détention, c'est un homme qui a 72 ans, qui n'avait jamais été détenu", mais "il est vraiment combatif et il a décidé de contester pied à pied, lettre à lettre, l'accusation qui lui est faite", a ajouté l'avocat.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Au travail, vous vous retrouvez dans une situation compliquée. Vous craignez de ne pas pouvoir vous en sortir. Et pourtant !

Taureau

Vous risquez de faire fausse route à propos d’une personne que vous venez de rencontrer.

Gémeaux

Tâchez d’éviter les conflits au travail. Commencez par ne pas vous occuper des affaires des autres.

Cancer

Vous êtes assez loin de l’harmonie conjugale ou familiale dont vous rêvez. Il y a des choses à changer absolument.

Lion

Vous saisissez une opportunité professionnelle. Toutes les pistes sont bonnes à exploiter.

Vierge

Attention ! Des complications sont à prévoir dans votre travail. Rien ne se passe comme souhaité.

Balance

En couple, vous bousculez la monotonie dans laquelle vous êtes installé. Vous aspirez à un réel changement.

Scorpion

La période est loin d’être optimale sur le plan financier. Ne faites pas de dépenses inconsidérées.

Sagittaire

Ne vous attardez pas sur un problème lié à votre passé. Prenez une décision tout de suite !

Capricorne

Vous engagez délibérément plusieurs projets à la fois. Vous ne craignez pas d’être complètement dépassé.

Verseau

Une rentrée d’argent est retardée. Vous devez vous adapter et revoir votre projet à la baisse.

Poissons

Vous développez un projet ambitieux pour votre carrière. Ne comptez toutefois sur personne pour vous soutenir.

Facebook