Afghanistan: les principes du partage de pouvoir Ghani-Abdullah

Publié le à Kaboul (AFP)

Principaux points de l'accord de partage de pouvoir entre le nouveau président afghan Ashraf Ghani et son "chef de l'exécutif" Abdullah Abdullah signé en septembre afin de clore leur différend sur les résultats de la présidentielle de juin dont chacun revendiquait la victoire:

Qui est le patron?

L'accord souligne que le gouvernement d'union nationale "sera un partenariat politique authentique entre le président et son chef de l'exécutif" mais "sous l'autorité du président" conférant ainsi l'ascendant à M. Ghani.

Le rôle de M. Abdullah se rapprochera à celui du "Premier ministre", qui dirigera entre autres les réunions hebdomadaires du Conseil des ministres.

Une Loya jirga (grande assemblée traditionnelle) sera organisée d'ici deux ans pour amender la Constitution, afin de créer officiellement le poste de Premier ministre, qui n'existe pas actuellement.

Le président et le chef de l'exécutif auront par ailleurs des représentations égales au sein de plusieurs institutions économiques et sécuritaires, dont le conseil national de sécurité. Il s'engagent également à nommer les hauts fonctionnaires et dirigeant en fonction du "mérite".

Pourquoi cet accord était-il nécessaire?

Au lendemain du second tour de la présidentielle, tenue le 14 juin, Abdullah Abdullah avait dénoncé des fraudes massives de son adversaire.

La ton est rapidement monté entre les deux camps et a même exacerbé les tensions entre les Tadjiks du Nord, généralement pro-Abdullah, et les Pachtounes du Sud, où M. Ghani concentre ses appuis, faisant craindre à l'ONU un retour des tensions ethniques qui avaient dégénéré en sanglante guerre civile dans les années 1990.

Des partisans influents de M. Abdullah l'avaient même invité à former un "gouvernement parallèle" ce qui aurait consacré la partition de facto du pays, alors que des ministres planifiaient de prendre le pouvoir à la faveur d'un "gouvernement intérimaire" selon des informations de presse.

Quel a été le rôle de la communauté internationale?

Les Etats-Unis et les autres puissances étrangères, dont l'aide fournit l'essentiel du budget afghan, avaient avant cette élection affiché leur volonté de ne pas intervenir dans ce scrutin dont les deux favoris, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani, sont considérés comme pro-occidentaux.

Mais les allégations de fraudes massives et risques d'instabilité ont poussé le secrétaire d'Etat américain John Kerry à intervenir en se rendant deux fois à Kaboul au cours de l'été afin de convaincre MM. Ghani et Abdullah d'accepter les résultats d'un audit des huit millions de bulletins de vote et de former un gouvernement d'union nationale.

Lorsque l'accord de partage de pouvoir a été signé, la Commission électorale a décrété Ashraf Ghani vainqueur de la présidentielle. "Ce n'est pas un partage du pouvoir, mais un partage des devoirs", a déclaré ce dernier. Et après ses déclarations incendiaires de l'été, Abdullah Abdullah a adopté un langage beaucoup plus conciliant.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous tenez à la fois les rênes de votre foyer et de votre vie professionnelle. Vous voulez tout contrôler.

Taureau

Vous êtes freiné dans votre élan. Quelques obstacles se dressent soudainement sur votre route.

Gémeaux

Vous prenez un risque jugé insensé par vos proches. Vous voulez évoluer professionnellement.

Cancer

Vous êtes très attaché aux valeurs véhiculées par la famille. Aujourd’hui, vous y êtes totalement impliqué.

Lion

Vous multipliez les occasions de sortie, de rencontre si vous êtes seul.

Vierge

Vos talents d’intermédiaire s’avèrent utiles pour ramener le calme dans la cacophonie qui règne dans votre cadre de travail.

Balance

Ce n’est pas le moment de prendre un risque financier. Les tentations sont grandes, mais votre budget ne vous le permet pas.

Scorpion

Votre relation sentimentale est épanouie et chaleureuse. Vous savez profiter de la vie à deux.

Sagittaire

Vous avez toutes vos chances de nouer une nouvelle relation. Vous avez un coup de cœur.

Capricorne

Vous n’êtes pas fermé à la critique. Vous êtes même très attentif à ce que les uns et les autres pointent du doigt.

Verseau

La patience et la tolérance permettent de rétablir l’harmonie dans votre foyer. Vous êtes plus à l’écoute de votre conjoint.

Poissons

Votre sens des affaires s’affirme. Vous avez un coup d’avance sur vos adversaires.

Facebook