Allemagne: un Tunisien formellement accusé de fabrication d'armes biologiques

Publié le à Berlin (AFP)

Un Tunisien de 29 ans a été formellement accusé d'avoir voulu fabriquer des "armes biologiques", mais la justice allemande a indiqué jeudi ne pas posséder suffisamment d'éléments permettant de dire s'il allait ou non passer à l'action.

Arrêté mercredi dans son appartement de Cologne par les forces spéciales, cet homme de nationalité tunisienne a été incarcéré, a affirmé le parquet général fédéral, compétent dans les affaires de terrorisme.

"A partir de mi-mai, Sief Allah H. a commencé à se procurer l'équipement et les substances nécessaires à la fabrication de ricine. Il a notamment acheté à une société de vente par correspondance sur internet 1.000 graines de ricine et un moulin à café électrique", a affirmé dans un communiqué le parquet.

La ricine est un poison violent, 6.000 fois plus puissant que le cyanure. Début juin, le suspect avait réussi à en fabriquer, mais elle a pu être mise en sécurité par les forces de l'ordre.

Les enquêteurs n'ont cependant pas encore réussi à savoir si l'individu prévoyait de commettre un attentat, ni s'il avait des motivations jihadistes.

Ils n'ont d'ailleurs pas trouvé d'éléments reliant l'homme à une quelconque organisation terroriste ni une éventuelle date et lieu pour une attaque.

L'homme avait été interpellé avec sa compagne mardi soir à Cologne, dans l'ouest du pays, par des unités spéciales de la police. A l'issue de sa garde à vue, il a été écroué dans la soirée. Sa compagne a pour sa part été laissée libre.

En mai, les autorités françaises avaient annoncé avoir déjoué un attentat à l'explosif ou à la ricine prévu à Paris. Un Egyptien de 20 ans avait été arrêté et incarcéré.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de plusieurs attaques jihadistes perpétrées ou envisagées dans le pays ces dernières années.

La plus grave d'entre elles, survenue en décembre 2016, a été commise par un Tunisien de 23 ans, Anis Amri, auteur d'un attentat au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin. L'attaque, qui avait fait douze morts, avait été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous râlez contre votre partenaire dans la mesure où ce dernier consacre trop de temps à son travail.

Taureau

L’être aimé à besoin de tendresse, de sérénité, mais aussi de fantaisie et d’imprévu.

Gémeaux

Vous jouez les jolis cœurs auprès de votre partenaire en répondant sans broncher à ses moindres désirs.

Cancer

Vous avez l’art de provoquer l’attachement de l’être aimé. Vous multipliez les petites attentions.

Lion

Pas question de vous ménager lorsqu’il s’agit de faire aboutir un projet personnel, familial ou de travail.

Vierge

Vous tendez à vous reposer un peu trop dans votre zone de confort. Vous ne prenez plus de risques.

Balance

Votre sens des responsabilités est parfaitement aiguisé. Financièrement, vos comptes ne sont plus en équilibre. Attention !

Scorpion

Vous êtes rapidement rappelé à l’ordre par l’un de vos proches à qui vous avez fait quelques promesses.

Sagittaire

Si vous pensez pouvoir profiter d’une journée tranquille, c’est sans compter sur une visite surprise, un imprévu.

Capricorne

Votre attention se tourne sur votre activité professionnelle. Vous êtes en attente d’une nouvelle.

Verseau

Ce n’est pas une journée très positive sur le plan sentimental. Du moins si vous ne faites aucun effort pour la rendre plus agréable.

Poissons

Côté cœur, l’harmonie conjugale est retrouvée, vous nourrissez votre complicité. Vous surprenez l’autre.

Facebook