Bill Cosby condamné à minimum 3 ans de prison et écroué

Publié le à Norristown (Etats-Unis) (AFP)

L'acteur américain Bill Cosby a été condamné mardi à une peine de trois à dix ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par un juge de Pennsylvanie, qui a ordonné son placement immédiat en détention.

Au prononcé de la peine, qui devra être exécutée à l'isolement, le comédien de 81 ans, reconnu coupable par un jury en avril, n'a pas réagi.

Bill Cosby pourra formuler une demande de libération conditionnelle après au moins trois ans de détention, requête qui sera examinée par une commission spéciale.

Si elle est rejetée, il pourra renouveler sa requête mais sera susceptible, si toutes ses demandes sont rejetées, de passer dix ans en prison au total.

Dès le prononcé, le principal avocat du créateur et héros du "Cosby Show" a indiqué qu'il allait faire appel et demandé que son client soit laissé en liberté sous caution dans l'attente de l'examen de cet appel.

Une demande rejetée par le magistrat. Immédiatement après, Bill Cosby est sorti menotté de la salle d'audience, en bras de chemise et portant ses célèbres bretelles.

Avant le prononcé de la peine, la défense avait déposé un recours pour demander que Bill Cosby puisse effectuer sa peine assigné à résidence, auquel le ministère public avait répondu en assurant que le condamné n'était pas éligible à cette forme d'aménagement de la sentence.

Cette peine de 3 à 10 ans est sensiblement inférieure aux 30 années de réclusion criminelle qu'encourait initialement Bill Cosby.

Les trois chefs d'accusation ayant été réunis en un seul, l'octogénaire n'encourait, au maximum, que 10 ans de prison.

- Un tournant pour le #MeToo ? -

Même si l'acteur va sans doute faire appel, c'est une étape de plus dans la descente aux enfers que connaît le comédien depuis 2014.

Respecté, adulé même par certains, primé, bardé de diplômes honorifiques, riche, il y a encore trois ans, Bill Cosby demeurait l'une des figures morales les plus importantes de la communauté noire aux Etats-Unis.

Depuis, plus de soixante femmes sont sorties de leur silence pour raconter leur agression sexuelle présumée commise par le "père de l'Amérique", entré dans les foyers du monde entier en 1984 sous le nom de Cliff Huxtable, patriarche du "Cosby Show".

Les faits allégués étaient anciens et un seul dossier, passé lui-même à un cheveu de la prescription, a fait l'objet de poursuites pénales, celui d'Andrea Constand.

Sous la pluie, mardi matin, ils n'étaient plus que deux à l'extérieur du tribunal pour encourager celui qui a disparu des radars télévisuels avec la déprogrammation systématique des rediffusions du "Cosby Show" aux Etats-Unis.

Comme un dernier baroud, William Henry Cosby Jr, souriant, avait levé ostensiblement le menton lorsqu'un supporteur lui avait crié: "garde la tête haute, Bill!"

Cette peine est un premier jalon d'importance pour les mouvements #MeToo et Time's Up, même si Bill Cosby a été inculpé en décembre 2015, deux ans avant l'éclatement de l'affaire Weinstein.

Il faudra cependant attendre l'issue du procès d'Harvey Weinstein, dont la date n'est pas encore connue, pour savoir si le vent a vraiment commencé à tourner sur le terrain judiciaire.

A ce jour, mis à part Harvey Weinstein, aucun des hommes de pouvoir mis en cause depuis un an n'a fait l'objet de poursuites judiciaires.

Selon le réseau national des victimes de viols, d'agression sexuelle et d'inceste (RAINN), à peine plus de 2% des plaintes pour viol aboutissent à une condamnation.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Pensez à modérer vos attentes ou vous exigences. Principalement avec votre partenaire.

Taureau

Vos affaires reprennent. Vous vous donnez à fond dans votre activité. Vous croyez à votre réussite.

Gémeaux

Généreux, vous avez envie de faire plaisir à tout le monde. Vous allez devoir vous imposer une limite.

Cancer

Une question d’argent vous préoccupe. Vous avez beaucoup de mal à boucler votre budget.

Lion

Vous vous sentez moins à l’aise dans votre travail, surtout si vous devez parler d’argent avec votre employeur.

Vierge

Les tensions dans le couple sont omniprésentes. Il vous appartient de faire des efforts pour les apaiser.

Balance

Vous avez plus à perdre qu’à gagner en provoquant l’hostilité générale sur votre lieu de travail. Faites attention à ce que vous dites.

Scorpion

Un changement d’orientation est probable au travail. Vous pouvez envisager plusieurs pistes.

Sagittaire

Les activités professionnelles de votre conjoint sont plus accaparantes. Vous vous sentez bien seul.

Capricorne

Une erreur d’appréciation peut vous coûter cher dans la mesure où des répercussions financières sont inévitables.

Verseau

Osez montrer vos sentiments au grand jour. Ouvrez votre cœur si vous aimez secrètement quelqu’un.

Poissons

Quoi que vous fassiez, vous devez en faire deux fois plus que les autres pour des résultats relativement mitigés.

Facebook