CFM International (Safran/GE) annonce pour 7 mds USD de contrats

Publié le à Le Bourget (France), 19 juin 2017 (AFP)

CFM International, la coentreprise de Safran et General Electric (GE) dans les moteurs d'avions, a annoncé plusieurs contrats de motorisation pour des moyen-courriers d'Airbus et Boeing pour un montant de 7 milliards de dollars au premier jour du salon aéronautique du Bourget.

Plusieurs de ces contrats concernent des annonces publiées par les avionneurs lors du salon.

CFM International va ainsi motoriser 42 Boeing 737 MAX 8 et quatre MAX 10 que CDB Aviation Lease Finance, un loueur d'avion, a passé commande auprès de Boeing. Il s'agit de la version Leap-1B du moteur de nouvelle génération de Safran et GE, pour un montant de 1,3 milliard de dollars.

Un autre contrat porte sur la motorisation de vingt 737 MAX 10 achetés par GE Capital Aviation (Gecas), la société de location d'avion du conglomérat General Electric. Le montant n'a pas été dévoilé.

Côté Airbus, dont les appareils de la famille A320neo sont également dotés de moteurs Leap, CFM International annonce un contrat pour la motorisation de 60 A320neo et A321neo au profit de la compagnie chinoise Spring Airlines, pour un montant de 1,7 milliard de dollars.

Gecas a également acquis 200 Leap-1A pour ses appareils de la famille A320neo, pour un montant de 2,9 milliards d'euros.

International Airlines Group (IAG), la maison-mère de British Airways et d'Iberia, a sélectionné le Leap-1A pour motoriser 55 appareils de la famille A320neo. Là encore, aucun montant n'a été dévoilé.

Enfin, CFM International va fournir au loueur d'avions chinois ICBC Leasing des moteurs LEAP-1A pour un montant de 1,1 milliard de dollars, afin d'équiper 40 Airbus A320neo.

dlm-as/sbo/pre

SAFRAN

GENERAL ELECTRIC

AIRBUS GROUP

LEAP WIRELESS INTERNATIONAL

BOEING

IAG - INTERNATIONAL CONSOLIDATED AIRLINES GROUP

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.