Entrée en service fin 2018 pour le TGV marocain, le premier d'Afrique

Publié le à Rabat (AFP)

Le futur TGV marocain, première ligne grande vitesse d'Afrique, entrera en service fin 2018 et a été baptisé par le roi du Maroc "Al Boraq" en référence à une "fantastique monture ailée", a indiqué jeudi l?Office national des chemins de fer (ONCF).

Ce nom "hautement symbolique" et issu de la tradition islamique, évoque "la rapidité et le voyage", selon l'ONCF.

"Facilement mémorisable, il traduit le sens et les valeurs culturellement fortes portés par un projet ambitieux et colossal", se félicitent les chemins de fer marocains.

Le projet est "entré en phase de pré-exploitation et de rodage" le 19 juin, afin qu?il soit "éprouvé aux conditions réelles d'exploitation", indique par ailleurs l'Office.

Le 4 mai, "le train d?essai conduit par un cheminot marocain a atteint la vitesse de 357 km/h entre Tanger (nord) et Kenitra (ouest), établissant ainsi le record de vitesse sur des lignes ferroviaires au sein du continent africain", a-t-il précisé.

L?offre commerciale, elle, est "en cours de finalisation en vue de l?entrée en exploitation commerciale du projet au dernier trimestre 2018", souligne encore l'établissement public marocain.

A l'origine prévue fin 2015, la livraison a pris du retard en raison des longues procédures d'expropriation et de la complexité du chantier, selon les promoteurs du projet.

Le coût total, financé à 50% par la France via différents prêts, représente 22,9 milliards de dirhams (environ deux milliards d'euros), soit environ 15% de plus que les estimations initiales, en 2007, selon les derniers chiffres de l'ONCF.

La ligne grande vitesse permettra de relier la capitale économique Casablanca et le pôle maritime de Tanger via la capitale administrative Rabat en un peu plus de deux heures (contre presque cinq heures actuellement).

Les chemins de fer marocains tablent sur six millions de passagers après trois ans d'exploitation.

A son lancement, le projet avait suscité des contestations, notamment d'un collectif "Stop TGV", qui le jugeait "non prioritaire" et "non rentable".

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous vous faites beaucoup trop de souci pour un détail qui n’en vaut vraiment pas la peine. Lâchez prise !

Taureau

Si votre conception des choses n’est pas respectée aujourd’hui, vous êtes capable d’entrer dans une colère mémorable.

Gémeaux

Vous êtes plus enclin à vous disperser, à manquer de logique dans vos propos et vos actions. Attention !

Cancer

Vous n’avez pas trop la tête au travail. Vous laissez aller les choses à un moment où tout peut basculer. Il faut vous ressaisir.

Lion

Prévoyez un contretemps si vous avez planifié un déplacement. Tâchez d’anticiper si vous le pouvez.

Vierge

Vous vous sentez mis à l’écart. Il y a sûrement un fond de vérité à votre ressenti. Mais n’êtes-vous pas un peu responsable de la situation ?

Balance

N’attendez pas qu’un problème prenne des proportions incontrôlables pour réagir.

Scorpion

Vous dites ce que vous pensez et cela peut faire très mal. On connaît votre franchise légendaire.

Sagittaire

Évitez de prendre de nouvelles initiatives. Attendez la semaine prochaine. Vous serez plus efficace.

Capricorne

Vous vous laissez guider par votre intuition. Une fois n’est pas coutume, vous acceptez de lâcher prise.

Verseau

Vous avez une difficulté ou un obstacle à gérer. Ce n’est pas la première fois que vous y êtes confronté.

Poissons

Vous êtes contraint d’imposer des limites à des personnes qui selon vous se mêlent un peu trop de vos affaires.

Facebook