GM&S: PSA refuse d'investir 5 millions d'euros, la reprise menacée selon Bercy

Publié le à Paris (AFP)

Le constructeur automobile PSA a confirmé lundi son refus de participer au financement de la modernisation du site de GM&S, menaçant le projet de reprise de l'équipementier automobile creusois, a annoncé le ministère de l'Economie lundi.

A l'issue d'une nouvelle réunion, lundi à Bercy, PSA "a confirmé (...) qu'il ne souhaitait pas participer" au financement de 15 millions d'euros demandé par le repreneur potentiel GMD, et "il manque donc cinq millions d'euros pour faire aboutir la reprise", indique Bercy dans un communiqué, confirmant l'engagement de l'Etat et de Renault d'apporter 10 millions d'euros.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.