Incendie de forêt au Portugal: ce que l'on sait

Publié le à Lisbonne (AFP)

Le gigantesque incendie de forêt en cours depuis samedi dans le centre du Portugal a fait au moins 63 morts et 62 blessés, dont des familles piégées par les flammes dans leurs voitures, selon un nouveau bilan officiel.

Voici ce que l'on sait sur cette catastrophe, la plus meurtrière de l'histoire récente du Portugal:

- Les faits

L'incendie s'est déclenché samedi peu avant 15H00 (14H00 GMT) à Pedrogao Grande dans la région de Leiria, en pleine canicule, avec des températures dépassant les 40 degrés dans plusieurs régions.

Les flammes, attisées par des vents très violents, se sont rapidement propagées sur quatre fronts dans les collines couvertes de pins et d'eucalyptus entre les villages de Pedrogao Grande, Figueiro dos Vinhos et Castanheira de Pera.

Plusieurs bourgades ont été touchées et un plan d'évacuation a été mis en oeuvre. Certaines personnes décédées ont été découvertes chez elles, dans des zones isolées.

Lundi en fin d'après-midi, le bilan est monté à 63 morts, dont un Français.

Selon la protection civile, 47 des victimes ont trouvé la mort sur la route nationale 236, rattrapées par le feu qui les a piégées dans leurs voitures.

Les corps de 24 victimes ont été identifiés, selon les autorités.

62 personnes ont été blessées dans le feu qui a éclaté samedi à Pedrogao Grande.

En ajoutant les personnes blessées par des foyers d'incendie dans les alentours, les secours comptabilisent 135 blessés au total dans la région depuis samedi.

Parmi eux, on compte 121 civils, 13 pompiers et un gendarme, a indiqué à l'AFP un porte-parole des services de secours.

- Les moyens mobilisés -

Pour combattre les flammes, plus de 1.000 pompiers et plus de 300 véhicules sont mobilisés dans les environs de Pedrogao Grande, dans le centre du pays.

Le Portugal peut désormais compter sur onze appareils dépêchés depuis dimanche par les pays voisins dans le cadre du mécanisme européen de protection civile, activé à la demande de Lisbonne.

L'Espagne en a envoyé six, dont quatre Canadair, la France trois et l'Italie deux.

100 militaires et 25 pompiers sont également arrivés lundi en provenance d'Espagne.

Sur l'ensemble du Portugal, plus de 2.000 pompiers sont à pied d'oeuvre pour combattre une centaine de foyers d'incendie, à l'aide de quelque 700 véhicules.

- Les causes de l'incendie -

La police judiciaire a indiqué avoir "réussi à déterminer qu'un orage sec est à l'origine de l'incendie", écartant la piste criminelle. "Nous avons trouvé l'arbre frappé par la foudre", a déclaré son directeur national, Almeida Rodrigues.

D'après le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, les flammes se sont propagées "avec beaucoup de violence", touchant plusieurs villages.

Lundi en fin d'après-midi, l'incendie n'était pas encore maîtrisé. Les conditions météo restent les mêmes que celles qui ont provoqué le départ du feu: des températures caniculaires -bien qu'en légère baisse- alliées à un vent fort, qui rend très difficile le travail des pompiers.

- Deuil national -

Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national, de dimanche à mardi. "L'incendie a atteint une dimension de tragédie humaine jamais connue jusqu'ici", a déclaré le Premier ministre Antonio Costa sur les lieux du drame.

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a souligné que la tragédie a touché des "Portugais dont on parle peu, d'une zone rurale isolée", où vivent beaucoup de personnes âgées.

Les écoles de la zone sont fermées jusqu'à nouvel ordre et les examens qui devaient bientôt débuter seront reportés.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Facebook

Galerie photos du jour

Ailleurs sur le web

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez la possibilité de savourer un bonheur tranquille en famille si vous ne cherchez pas la petite bête.

Taureau

Soyez prudent sur le plan financier. Ne vous laissez pas piéger par une personne mal intentionnée.

Gémeaux

Vous avez le sens du devoir et des responsabilités. Des qualités appréciées par vos supérieurs.

Cancer

Vous gardez une certaine distance avec votre entourage. Vous ne voulez pas vous laisser dicter vos actions.

Lion

Vous soignez votre image professionnelle. Vous veillez à préserver une bonne communication.

Vierge

Vous rendez tout compliqué aujourd’hui. Vous ne laissez aucune place à la spontanéité, à l’imprévu.

Balance

Au travail, vous faites preuve de sang-froid et de pondération pour régler un problème de dernière minute.

Scorpion

Un désaccord familial prend de plus en plus d’ampleur et vous ne faites rien pour calmer les choses.

Sagittaire

Une passion amoureuse se transforme en un amour durable, au point que vous sacrifiez pour elle votre chère liberté.

Capricorne

Ne remettez pas à plus tard le règlement d’une dette, d’une facture. Sinon vous pourriez avoir de très gros problèmes.

Verseau

Vous prenez vos responsabilités. L’heure n’est plus au doute, à l’inaction. Il est grand temps d’agir.

Poissons

Le dialogue avec votre entourage est difficile. Attention aux accrochages avec vos amis.