Incidents entre forces de l'ordre et surveillants pénitentiaires devant la prison de Fleury-Mérogis (AFP)

Publié le à Fleury-Mérogis (France) (AFP)

Des incidents ont éclaté vendredi matin entre forces de l'ordre et surveillants pénitentiaires devant la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), au quatrième jour de la mobilisation nationale des gardiens pour de meilleures conditions de sécurité, a constaté une journaliste de l'AFP.

Alors que les gardiens bloquaient l'accès à la plus grande prison d'Europe, les gendarmes mobiles ont forcé le passage peu après 07H00 et tiré des gaz lacrymogènes pour évacuer les 150 manifestants.

La veille, 123 détenus avaient refusé de regagner leurs cellules après la promenade de la mi-journée, avant de les réintégrer dans le calme, encadrés par des équipes d'intervention, selon la Direction de l'administration pénitentiaire (DAP). Six prisonniers, considérés comme les meneurs du mouvement, ont été envoyés en quartier disciplinaire, selon une source syndicale.

Vendredi, les gendarmes se sont déployés dès 07H00, soit beaucoup plus tôt que depuis le début du mouvement: les surveillants avaient dressé une barricade de pneus et de palettes devant la porte de la prison, afin d'empêcher leurs collègues de prendre leur service.

Peu avant 08H00, ces derniers ont pu intégrer le centre pénitentiaire, tandis que les manifestants étaient retenus derrière un cordon de police.

"Les CRS ont chargé, ils nous ont gazés, on a essayé de tenir malgré le gaz et les coups", raconte Sacha, un surveillant de 28 ans.

Malgré le début de discussions mardi soir avec la Chancellerie et la promesse d'un plan prison par le président Macron, les syndicats ont décidé de reconduire le mouvement, lancé après l'agression le 11 janvier de surveillants par un détenu jihadiste à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).

Jeudi, plus de 123 établissements ont été "mobilisés", selon l'Ufap-Unsa et la CGT. De son côté, l'administration pénitentiaire a comptabilisé 87 établissements sur 188, soit 46% du parc pénitentiaire, affectés "à des degrés divers" par cette mobilisation.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Après vous être sans doute occupé un peu trop des autres, vous vous recentrez enfin sur vous-même.

Taureau

Votre activité professionnelle ne rencontre plus trop d’obstacles en ce début de semaine. Vous retrouvez une liberté d’action.

Gémeaux

Prévoyez l’un ou l’autre contretemps susceptible de venir perturber votre organisation. Vos déplacements sont difficiles.

Cancer

Il manque à votre couple une bonne communication pour que tout soit parfait. Un conseil, ouvrez-vous davantage.

Lion

Votre charme se révèle efficace si vous êtes encore un Lion célibataire. Vous êtes tout en séduction.

Vierge

Vous défendez avec conviction un projet professionnel. Vous passez au-dessus des résistances.

Balance

Vos supérieurs apprécient votre façon de travailler ou les idées que vous essayez d’imposer à vos collègues.

Scorpion

Vous êtes tout en émotion aujourd’hui. Une blessure du passé n’est sans doute pas refermée.

Sagittaire

Votre générosité ne doit pas être au détriment de vos intérêts. Pensez-y avant d’ouvrir votre cœur.

Capricorne

Vous vous lancez dans un projet professionnel auquel vous croyez. Vous avez beaucoup de peine à l’imposer.

Verseau

Vous consolidez votre activité professionnelle en franchissant un cap important. Vous êtes crédible.

Poissons

Toute votre attention se porte sur votre partenaire. Vous répondez à ses attentes.

Facebook