L'euro recule face à un dollar revigoré, la livre britannique peine

Publié le à New York, 13 sept 2017 (AFP)

L'euro reculait mercredi face à un dollar soutenu par un chiffre de bonne tenue sur l'inflation et un regain d'espoirs sur une réforme fiscale aux Etats-Unis, tandis que la livre britannique était sous pression après un indicateur décevant.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1885 dollar, contre 1,1964 dollar mardi vers 21H00 GMT.

Le devise européenne baissait également face à la monnaie nippone, à 131,28 yens contre 131,82 yens la veille. Elle a atteint en début d'échanges asiatiques 132,01 yens, son niveau le plus fort depuis début février 2016.

Le dollar montait face à la devise japonaise, à 110,47 yens contre 110,18 yens mardi soir.

Le billet vert "s'est renforcé face à l'ensemble des principales devises après l'annonce d'un chiffre convenable sur l'inflation et une nouvelle salve de gros titres, aussi bien en provenance de la Maison Blanche que du Congrès, sur une éventuelle réforme fiscale", a remarqué Eric Viloria de Wells Fargo.

Les prix à la production aux Etats-Unis sont de fait remontés dans le vert en août, avançant de 0,2% après avoir baissé de 0,1% en juillet. Les cambistes attendent désormais la publication jeudi de l'indice sur les prix à la consommation.

"Dans la mesure où l'inflation s'est montrée timide ces derniers mois, ce chiffre sera particulièrement observé car il peut avoir de l'influence sur la décision de la Réserve fédérale de relever ou non les taux d'intérêt une nouvelle fois d'ici la fin de l'année", a souligné M. Viloria.

Le Comité de politique monétaire de l'institution doit se réunir la semaine prochaine.

Quant aux spéculations sur une réforme fiscale, "le marché est jusqu'à présent resté sceptique car le projet reste vague", a souligné Kathy Lien de BK Asset Management.

Un responsable républicain du Congrès, Kevin Brady, a toutefois assuré que plus de détails seraient donnés le 25 septembre, "et le fait de fixer une date apporte aux investisseurs un peu d'espoir", a-t-elle ajouté.

L'attention des cambistes s'est aussi portée mercredi sur la livre britannique.

La devise du Royaume-Uni s'était renforcée mardi suite à la publication d'une accélération un peu plus marquée qu'attendu de l'inflation dans le pays en août.

Mais l'annonce d'une stagnation de la croissance des salaires britanniques lors des trois mois terminés fin juillet, et ce malgré une nouvelle baisse du taux de chômage, a pesé sur la livre.

Les données contradictoires rendent la tâche de la Banque d'Angleterre plus ardue pour établir sa politique monétaire dans un contexte d'incertitudes économique et politique liées à l'avenir de la relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne (UE) après le Brexit.

Vers 21H00 GMT, la livre britannique montait légèrement face à la monnaie unique européenne, à 89,98 pence pour un euro, et baissait face au dollar, à 1,3208 dollar pour une livre.

La devise suisse se reprenait face à l'euro, à 1,1459 franc suisse pour un euro mais baissait face au billet vert, à 0,9642 franc suisse pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au dollar, à 6,5415 yuans pour un dollar à 15H30 GMT contre 6,5354 yuans mardi à la même heure.

L'once d'or a fini à 1.327,55 dollars au fixing du soir, contre 1.326,50 dollars mardi.

Le bitcoin valait 3.898,99 dollars contre 4.174,14 dollars mardi vers 21H00 GMT, selon des données compilées par Bloomberg.

        Cours de mercredi   Cours de mardi

----------------------------------

        21H00 GMT           21H00 GMT
   EUR/USD    1,1885              1,1964
   EUR/JPY    131,28              131,82
   EUR/CHF    1,1459              1,1488
   EUR/GBP    0,8998              0,9008
   USD/JPY    110,47              110,18
   USD/CHF    0,9642              0,9602
   GBP/USD    1,3208              1,3280
© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.