L'euro se stabilise face au dollar après l'accord du Congrès américain

Publié le à Londres, 23 jan 2018 (AFP)

L'euro se stabilisait mardi face à un dollar peinant à tirer parti du compromis budgétaire trouvé aux États-Unis la veille, dans un marché prudent à deux jours de la réunion monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Vers 14H00 GMT (15H00 à Paris), l'euro valait 1,2264 dollar, contre 1,2263 dollar lundi vers 22H00 GMT.

La monnaie unique européenne perdait du terrain face à la devise japonaise, à 135,35 yens pour un euro contre 136,02 yens lundi soir.

Le billet vert aussi baissait face à la monnaie nipponne, à 110,37 yens pour un dollar contre 110,92 yens lundi.

"La paralysie de l'administration américaine a rapidement été résolue lundi, ce qui devrait, à court terme, ôter un peu de la pression pesant sur le dollar", a commenté Lee Hardman, analyste chez MUFG.

Aux États-Unis, les deux chambres du Congrès américain ont approuvé lundi le texte de financement temporaire du budget fédéral qui doit mettre fin à trois jours d'une paralysie partielle des administrations.

Ce compromis budgétaire assure le financement de l'État jusqu'au 8 février seulement. L'objectif est de trouver d'ici là un accord sur l'immigration et le sort de centaines de milliers de clandestins arrivés jeunes aux États-Unis, l'un des principaux points de discorde au Congrès.

Mais "l'accord temporaire va être suivi de semaines de négociations pour que (républicains et démocrates) essaient de trouver une solution à long terme", a prévenu M. Hardman.

Dans ce contexte, les cambistes restaient prudents vis-à-vis du dollar et se tournaient, en quête d'impulsion, vers la zone euro.

Ils digéraient mardi l'annonce d'un hausse plus forte que prévu du baromètre ZEW de la confiance des milieux financiers allemands et restaient dans l'ensemble attentistes à deux jours d'une décision monétaire de la BCE.

La Banque centrale européenne devrait s'évertuer jeudi à masquer son embarras face à une inflation trop faible malgré la croissance solide, tandis que l'euro fort jouera les trouble-fêtes, s'accordent à dire les économistes.

Sauf énorme surprise, l'institution de Francfort doit à la fois maintenir ses taux directeurs au plus bas et confirmer la poursuite de son vaste programme de rachats d'actifs - dit "QE" - à un rythme de 30 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre.

Mais en l'absence d'annonces majeures, chaque mot sera scruté à la loupe, d'autant que le compte-rendu de la précédente réunion de politique monétaire de la BCE, en décembre, a suggéré des divergences au sein du conseil des gouverneurs.

"Les investisseurs se rendent bien compte que la BCE n'est pas à l'aise avec l'appréciation de l'euro sur les quatre dernières semaines" et ils s'attendent à ce que le président de la banque centrale, Mario Draghi, tente de dissuader les cambistes de continuer à acheter la devise en masse, a estimé Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities.

Au Japon, la Banque centrale (BOJ) a reconduit mardi sa politique monétaire ultra-accommodante, inchangée depuis plus d'un an, malgré la récente embellie économique qui alimente les attentes d'une normalisation.

De son côté, la livre britannique était portée par des espoirs de voir une sorte d'accord de Brexit sur mesure trouvé dans les mois à venir, a relevé Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Vers 14H00 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie unique européenne, à 87,86 pence pour un euro - après avoir atteint vers 07H00 GMT 87,61 pence, son niveau le plus fort depuis mi-décembre.

Elle perdait aussi un peu de terrain face au billet vert, à 1,3957 dollar pour une livre après être montée vers 01H30 GMT à 1,4003 dollar, un nouveau sommet depuis l'annonce de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne (UE) en juin 2016.

La devise suisse montait face à l'euro, à 1,1776 franc suisse pour un euro, comme face à la devise américaine, à 0,9602 franc pour un dollar.

La monnaie chinoise baissait légèrement face au billet vert, à 6,4059 yens pour un dollar contre 6,4050 yuans lundi à 15H10 GMT.

L'once d'or a fini à 1.337,10 dollars au fixing du matin, contre 1.332,60 dollars lundi au fixing du soir.

Le bitcoin valait 10.421,59 dollars contre 10.177,67 dollars lundi vers 22H00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

        Cours de mardi   Cours de lundi

-------------------------------

        14H00 GMT        22H00 GMT
   EUR/USD    1,2264           1,2263
   EUR/JPY    135,35           136,02
   EUR/CHF    1,1776           1,1796
   EUR/GBP    0,8786           0,8767
   USD/JPY    110,37           110,92
   USD/CHF    0,9602           0,9620
   GBP/USD    1,3957           1,3987
© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.