L'ex-président péruvien Garcia, soupçonné de corruption, demande asile à l'Uruguay

Publié le à Lima (AFP)

L'ancien président péruvien Alan Garcia a demandé asile à l'ambassade d'Uruguay à Lima après avoir été interdit de sortie du territoire le temps d'une enquête pour corruption, a annoncé dimanche le ministère des Affaires étrangères du Pérou.

Le ministère a déclaré dans un communiqué avoir été informé par l'ambassade d'Uruguay que M. Garcia y avait demandé asile dans la nuit de samedi à dimanche.

Celui qui a présidé le Pérou à deux reprises est soupçonné d'être impliqué dans le gigantesque scandale de pots-de-vin versés dans plusieurs pays d'Amérique du Sud par le géant brésilien des travaux publics Odebrecht.

M. Garcia est plus précisément accusé d'avoir perçu de l'argent illégalement à l'occasion de la construction d'une ligne de métro dans la capitale au cours de son second mandat (2006 à 2011).

Odebrecht a reconnu avoir versé 29 millions de dollars de pots-de-vin à des officiels péruviens au cours de trois présidences.

Samedi, un tribunal de Lima a prononcé une interdiction de sortie du territoire de 18 mois à l'encontre de l'ex-président social-démocrate, qui réside en Espagne. Il était arrivé au Pérou jeudi pour témoigner devant la justice.

La presse a en outre affirmé qu'Alan Garcia avait reçu 100.000 dollars - provenant de fonds illégaux d'Odebrecht - en paiement d'une conférence donnée devant des entrepreneurs brésiliens à Sao Paulo en mai 2012.

"J'accepte la demande d'interdiction de sortie du pays", avait déclaré jeudi Alan Garcia à des journalistes à Lima. Il a précisé avoir chargé son avocat de communiquer sa décision "par écrit, au juge et au parquet", assurant qu'il avait déclaré l'argent reçu pour cette conférence.

Le procureur financier José Domingo Pérez a de son côté réclamé la prison préventive pour la cheffe de l'opposition péruvienne Keiko Fujimori, fille de l'ancien président Alberto Fujimori (1990-2000), accusée d'avoir reçu de manière illicite 1,2 million de dollars (1,05 million d'euros) de la part d'Odebrecht pour sa campagne présidentielle de 2011.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous tenez à la fois les rênes de votre foyer et de votre vie professionnelle. Vous voulez tout contrôler.

Taureau

Vous êtes freiné dans votre élan. Quelques obstacles se dressent soudainement sur votre route.

Gémeaux

Vous prenez un risque jugé insensé par vos proches. Vous voulez évoluer professionnellement.

Cancer

Vous êtes très attaché aux valeurs véhiculées par la famille. Aujourd’hui, vous y êtes totalement impliqué.

Lion

Vous multipliez les occasions de sortie, de rencontre si vous êtes seul.

Vierge

Vos talents d’intermédiaire s’avèrent utiles pour ramener le calme dans la cacophonie qui règne dans votre cadre de travail.

Balance

Ce n’est pas le moment de prendre un risque financier. Les tentations sont grandes, mais votre budget ne vous le permet pas.

Scorpion

Votre relation sentimentale est épanouie et chaleureuse. Vous savez profiter de la vie à deux.

Sagittaire

Vous avez toutes vos chances de nouer une nouvelle relation. Vous avez un coup de cœur.

Capricorne

Vous n’êtes pas fermé à la critique. Vous êtes même très attentif à ce que les uns et les autres pointent du doigt.

Verseau

La patience et la tolérance permettent de rétablir l’harmonie dans votre foyer. Vous êtes plus à l’écoute de votre conjoint.

Poissons

Votre sens des affaires s’affirme. Vous avez un coup d’avance sur vos adversaires.

Facebook