L1: Lille et Monaco s'accroche, Saint-Etienne avec son bon côté

Publié le à PARIS (AFP)

Lille et Monaco, vainqueurs respectifs de Valenciennes (1-0) et Rennes (2-0) se sont accrochés derrière le leader, Paris SG, qui accueille dimanche Lyon, tandis que Saint-Etienne, dans le collimateur à cause de ses supporteurs, a montré son bon visage en écrasant Reims 4 à 0, samedi lors de la 15e journée de L1.

Le podium reste pour l'heure inchangé, le PSG étant toujours en tête (avec un match en moins à jouer dimanche). Lille, 2e, et Monaco, 3e, ont juste réduit provisoirement l'écart en étant respectivement à un point et deux points derrière la bande à Zlatan.

Le Losc et l'ASM attendent désormais le choc de la 15e journée dimanche soir au Parc des Princes pour voir si le PSG va reprendre son avance.

Lille a donc fait l'essentiel en s'imposant chez son voisin Valenciennes (toujours premier relégable), grâce à un but de Rodelin et en infériorité numérique après l'exclusion de Beria très tôt en seconde période.

A Monaco, un Colombien peut en cacher un autre. Falcao blessé et forfait, c'est son compatriote James Rodriguez qui s'est illustré avec un splendide coup franc du gauche sur l'ouverture du score. C'est son premier but en L1. Puis le jeune Martial (qui aura 18 ans le 5 décembre) a aggravé le score, pour fêter lui aussi, son premier but en L1. Le Stade Rennais n'a pas gagné un match en novembre.

Triplé de Ben Yedder

Saint-Etienne, de son côté, est remonté à la 5e place en piétinant Reims. Ce revers fait mal à l'équipe d'Hubert Fournier, qui n'avait connu jusque-là qu'une seule défaite à l'extérieur cette saison, lors de la 1re journée à Rennes le 10 août (2-1). Reims perd un rang, tombant à la 10e place.

Les Verts, eux gagnent une place. Ils peuvent dire merci à leurs défenseurs centraux, qui ont marqué, avec dans l'ordre Bayal Sall puis le capitaine Perrin, auteur d'un doublé. Sur le but du 3-0, les deux sont impliqués, avec une balle de la tête de Bayal Sall repoussée par le gardien rémois Agassa et reprise par Perrin. Puis Erding profitait d'une erreur d'Agassa pour corser l'addition (4-0).

Les Stéphanois ont rivalisé à distance dans la catégorie "carton du samedi" avec Toulouse, qui a surpassé Sochaux 5 à 1, avec un triplé de Ben Yedder.

Dans les autres matches, Guingamp a dominé chez lui Nantes 1 à O, tandis que Lorient a humilié Nice 3 à 0. Après sa démonstration contre Evian 4 à 0 la semaine passée, Lorient est définitivement réveillé.

Dimanche, il y aura Bordeaux-Ajaccio (coup d'envoi 14h00) et Bastia-Evian (coup d'envoi 17h00) avant l'affiche PSG-Lyon (21h00), sorte de passation de pouvoirs symbolique entre un leader de L1 à qui on promet une cascade de trophées et un OL qui fut une machine à gagner au début des années 2000 avec sept titres de champions de France consécutifs entre 2002 et 2008.

Les joueurs de L1 n'auront pas vraiment le temps de souffler ensuite, puisque la 16e journée se jouera en milieu de semaine prochaine, avec des matches étalés de mardi à jeudi.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.