Le FMI décerne un satisfecit au Maroc

Publié le à Washington, 19 jan 2018 (AFP)

Le Fonds monétaire international (FMI) a décerné un satisfecit aux autorités marocaines pour leur politique économique mais les a appelé à faire davantage pour réduire le chômage des jeunes et développer la part du secteur privé dans l'économie.

Dans un rapport publié vendredi, le FMI se félicite notamment de l'introduction d'un nouveau régime des changes pour le dirham marocain.

"La récente introduction d'une plus grande flexibilité dans les taux de change va permettre de renforcer davantage la position extérieure du Maroc, d'améliorer la capacité de l'économie a absorber des chocs extérieurs et préserver sa compétitivité", indique le Fonds.

Le nouveau système est entré en vigueur lundi après des années de discussions. Il s'agissait d'une réforme encouragée par le FMI. La banque centrale marocaine continue de fixer le cours du dirham sur la base d'un panier représentatif de l'euro et du dollar, à raison respectivement de 60% et 40%, mais avec une marge de flexibilité beaucoup plus importante. La bande de fluctuation est en effet passée de 0,3% à 5% (2,5% dans chaque sens).

Le FMI avait accordé au Maroc en juillet 2016 une ligne de crédit de précaution de 3,6 milliards de dollars mais les autorités de Rabat ne l'ont jusqu'ici pas utilisée. Cet accord arrivera à expiration en juillet prochain.

Le directeur-général adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa, a souligné dans un communiqué vendredi que "les bonnes politiques macro-économiques et l'application de réformes ont contribué à améliorer la capacité de résistance de l'économie" avec notamment une accélération de la croissance en 2017.

Le FMI appelle toutefois à "relever le rythme potentiel" de cette croissance et à "la rendre plus inclusive".

Afin de "réduire les niveaux toujours élevés de chômage, notamment chez les jeunes, augmenter la participation des femmes à la population active et réduire les disparités régionales, il faudra de nouvelles mesures pour développer l'éducation, la gouvernance et les réformes du marché du travail tout en améliorant le climat des affaires et soutenir une croissance davantage tirée par le secteur privé" souligne le Fonds.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Prévoyez une journée chargée, surtout si vous voulez contenter tout le monde. Votre compte en banque est aussi fort sollicité.

Taureau

C’est votre secteur sentimental qui est favorisé aujourd’hui. Vous êtes comblé par votre famille.

Gémeaux

Soumis à d’innombrables tensions, vous ne pouvez plus résister à l’envie de tout envoyer balader.

Cancer

Vous n’avez aucune peine à couper les contacts avec des personnes ou des situations qui ne vous conviennent plus.

Lion

Sans doute devez-vous tenir à l’écart des personnes prêtes à tout pour vous voler une idée.

Vierge

Vous restez loin des conflits ou des médisances. Vous avez sûrement mieux à faire en ce moment.

Balance

Vous prenez une décision difficile mais indispensable qui va vous valoir un certain nombre de critiques.

Scorpion

Vous acceptez de faire une pause à la demande de votre partenaire. Vous vous accordez une petite soirée romantique.

Sagittaire

Vous suivez de très près les propositions professionnelles qui vous sont offertes en ce moment.

Capricorne

Si vous êtes célibataire, vous êtes moins solitaire et casanier. Vous acceptez enfin de mettre le nez dehors. Vous programmez une sortie.

Verseau

Vous déployez au travail une formidable combativité. Vous développez un esprit de compétition sain.

Poissons

Vous ne voulez pas décevoir les gens qui vous font confiance. C’est pourquoi vous ne lésinez pas sur les moyens.

Facebook