Le président sud-coréen limoge son ministre des Finances

Publié le à Séoul (AFP)

Le président sud-coréen Moon Jae-in a limogé vendredi les deux grands manitous de l'économie, dont son ministre des Finances, dans un contexte de ralentissement de la croissance, de hausse du chômage et d'inégalités persistantes des revenus.

Le ministre Kim Dong-yeon et le chef de cabinet chargé de la stratégie politique, Jang Ha-sung ont été démis de leurs fonctions et remplacés, a annoncé un porte-parole de la présidence.

D'après la presse, les deux hommes se disputaient sur la façon de remédier aux difficultés de la 11e économie mondiale.

A l'international, M. Moon s'est fait connaître pour son rôle dans la spectaculaire détente en cours avec le voisin du Nord armé de la bombe nucléaire. Mais à domicile, sa politique économique est de plus en plus sujette à controverse et sa cote de popularité descend dans les sondages.

Son gouvernement a nettement augmenté le salaire minimum, réduit la durée du travail et transformé des contrats de travail temporaires en contrats à durée indéterminée dans le cadre d'une politique de redistribution destinée à stimuler une "croissance portée par les revenus".

Il s'agit d'un revirement complet par rapport au modèle de croissance passé, porté par les exportations et les investissements des énormes conglomérats sud-coréens, et qui a vu l'économie sud-coréenne se hisser au quatrième rang asiatique.

Les critiques du gouvernement affirment que cette politique a eu l'effet inverse de celui escompté, en aggravant la situation des gens aux revenus les plus faibles et en forçant les petites entreprises à licencier, tandis que les mastodontes hésitent à investir au vu du renforcement des régulations.

Le mois dernier, la banque centrale avait ramené sa prévision de croissance annuelle à 2,7%, contre un taux effectif de 3,1% en 2017.

Au troisième trimestre, le taux de chômage a avancé de 0,4%, à 3,8%, le taux de chômage des jeunes s'établissant à 9,4%, soit son plus haut niveau depuis 1999.

Le ministre des Finances souhaitait revenir sur la politique de redistribution, y compris le salaire minimum, tandis que M. Jang voulait poursuivre sur la même voie.

M. Kim est remplacé par Hong Nam-ki tandis que M. Jang l'est par Kim Soo-hyun, conseiller aux affaires sociales de M. Moon.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

En couple, ce n’est pas un désaccord ou une dispute qui va remettre en question votre complicité.

Taureau

Vous êtes prêt à commencer une formation pour vous permettre d’évoluer dans votre profession.

Gémeaux

Vous lancez une idée qui vous ouvre des portes professionnelles. Une opportunité est à saisir.

Cancer

Vous vous sentez plus libre. Vous prenez de grandes décisions. Mais vous n’avez pas assez de recul pour le moment.

Lion

Une rencontre inopinée peut précipiter un choix affectif si vous n’êtes pas un cœur à prendre.

Vierge

Si les choses bougent dans le cadre de votre activité, évitez de prendre une décision irréversible.

Balance

Votre couple se consolide. Vous vous retrouvez après une période d’éloignement.

Scorpion

Vous ne prêtez pas beaucoup d’attention aux médisances ou autres bruits de couloir.

Sagittaire

Au travail, vous allez devoir faire une concession, vous soumettre, du moins provisoirement, à un règlement que vous contestez vigoureusement.

Capricorne

Ce début de semaine vous oblige à vous couper en quatre afin de répondre à toutes les sollicitations.

Verseau

Vous avez besoin de reconnaissance, notamment de la part de votre partenaire, que vous trouvez plus distant.

Poissons

Votre vie professionnelle passe au second plan. Vous revoyez en effet vos priorités.

Facebook