Législatives au Japon: participation en hausse malgré l'approche d'un typhon

Publié le à Tokyo (AFP)

Le taux de participation aux législatives de dimanche au Japon était en hausse par rapport aux précédentes élections de ce type, en 2014, a annoncé le gouvernement, et ce malgré les pluies torrentielles qui s'abattaient sur l'archipel à l'approche d'un puissant typhon.

A 11H00 au Japon (02H00 GMT), où les bureaux de vote ont ouvert à 7H00, le taux de participation était de 12,24%, contre 11,08% à la même heure en décembre 2014.

Cependant, ce taux n'est calculé que sur les votes du jour-même, alors qu'il est possible au Japon de voter en avance, plusieurs jours avant la date du scrutin.

Ainsi, quelque 15,64 millions d'électeurs, sur un total d'environ 100 millions, ont voté par anticipation avant même la journée de samedi, un record dans l'archipel, selon le gouvernement.

Le Premier ministre sortant, Shinzo Abe, avait à cet égard appelé les électeurs à le faire en raison des mauvaises conditions météo dimanche.

La participation était tombée sous la barre des 60% aux deux précédentes élections nationales au Japon. En décembre 2014, le dernier scrutin en date ayant précédé l'actuel, elle avait même atteint un plus bas niveau historique de 52,66%.

Le typhon Lan, décrit comme "très étendu et très fort" par l'agence météorologique japonaise, a provoqué des rafales de vent allant jusqu'à 252 km/heure dimanche matin dans l'océan Pacifique au sud du Japon.

La tempête évoluait vers le nord-est, droit vers l'archipel nippon, et devrait probablement toucher la région de Tokyo lundi matin.

L'agence météorologique japonaise a déjà mis en garde contre le risque de grandes vagues, de glissements de terrain et d'inondations dans les régions du centre et de l'ouest, appelant les habitants de ces régions à immédiatement prendre les précautions d'usage pour leur sécurité.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.