Les Moudjahidine du peuple, opposants farouches au régime iranien

Publié le à Paris (AFP)

Les Moudjahidine du peuple (OMPI) sont des opposants déterminés et de longue date au régime iranien.

Mardi, le président iranien Hassan Rohani a demandé à la France de prendre des mesures contre les activités d'un "groupe terroriste" iranien basé en France et impliqué selon lui dans les récentes manifestations en Iran, dans une claire allusion aux Moudjahidine du peuple.

- Emergence en Iran -

Créés en 1965 avec pour objectif de renverser le régime du Chah, puis le régime islamique, cette organisation d'inspiration marxiste et islamique est née d'une scission au sein du Mouvement de libération de l'Iran (MLI, nationaliste) de Mehdi Bazargan.

La plupart de ses fondateurs ont péri dans les prisons de Mohammad Reza Pahlavi.

Après une brève période de légalité avec la révolution islamique de 1979, l'OMPI a été déclarée hors-la-loi en 1981 à la suite d'une manifestation armée sévèrement réprimée.

- Exils forcés -

En juin 1981, un attentat à la bombe contre le siège du Parti de la République islamique (74 morts, dont l'ayatollah Behechti, numéro deux du régime) est attribué aux Moudjahidine par le pouvoir.

Chassés d'Iran, ils trouvent refuge partout dans le monde, en France notamment, où ils s'installent à Auvers-sur-Oise, près de Paris, avec leur chef Massoud Radjavi, qui crée le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI).

En 1986, Massoud Radjavi est expulsé de France, en raison de la politique de rapprochement avec l'Iran.

- Opérations armées -

Les Moudjahidine s'implantent en Irak, en guerre avec l'Iran, et combattent aux côtés de Saddam Hussein, ce qui leur vaut d'être jusqu'à ce jour qualifiés de "traitres" par le pouvoir à Téhéran.

En 1988, à la fin de la guerre Iran-Irak (1980-88), le groupe lance une offensive militaire contre l'Iran et prend le contrôle de plusieurs villes frontalières mais l'offensive est totalement écrasée par les forces armées iraniennes.

L'OMPI est dirigée à partir de 1989 par Maryam Radjavi, qui se fait appeler "Soleil de la révolution". L'organisation a souvent été comparée à une secte dont les époux Radjavi seraient les gourous. En 1993, Maryam Radjavi est nommée à la tête du CNRI.

Créée en 1987, la branche armée de l'OMPI, "l'Armée de libération nationale d'Iran", a revendiqué plusieurs opérations en Iran, notamment en 1993 contre des oléoducs et le mausolée de l'imam Khomeiny, près de Téhéran. Des dizaines de meurtres lui ont été imputés.

Après le renversement de Saddam en 2003, les Moudjahidine ont été désarmés et regroupés dans le camp d'Achraf, dans le nord-est de Bagdad. En février 2012, ils ont accepté de quitter le camp pour s'installer près de Bagdad avant de quitter l'Irak pour l'Albanie à la demande des autorités américaines et de l'ONU, en mai 2013.

- Activités au grand jour -

En 2003, Mme Radjavi a été arrêtée en France parmi 160 personnes, puis libérée après deux semaines de protestations de ses partisans, marquées par deux immolations. Cette vaste enquête judiciaire menée sur des soupçons d'activités terroristes se terminera en septembre 2014 par un non-lieu.

L'OMPI a été rayée en janvier 2009 de la liste des organisations terroristes de l'Union européenne sur laquelle elle figurait depuis mai 2002, et les Etats-Unis ont fait de même en septembre 2012.

En juillet 2015, Mme Radjavi s'est notamment élevée contre l'accord conclu entre les grandes puissances et l'Iran sur le nucléaire iranien. En octobre 2015, elle a accusé la communauté internationale de "complaisance" à l'égard de l'Iran sur la peine de mort.

De son côté, l'Iran a protesté en juillet 2016 auprès de la France contre le rassemblement annuel à Paris du CNRI, qu'il accuse d'avoir "les mains tachées de sang du peuple iranien".

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous prouvez votre attachement à vos proches par une multitude de petites attentions qui font du bien.

Taureau

Vous recherchez le grand amour si vous êtes un cœur à prendre. Les aventures ne vous intéressent pas.

Gémeaux

Ne croyez pas aux belles promesses professionnelles que des personnes peu scrupuleuses sont susceptibles de vous faire.

Cancer

Au travail, votre ténacité est récompensée. Vous remportez une belle victoire professionnelle.

Lion

Une sensation de lassitude vous envahit. Il n’est pas facile de concilier votre désir d’indépendance et votre besoin de sécurité affective.

Vierge

Vous n’avez pas de scrupules. Vous utilisez toutes vos armes pour obtenir ce que vous souhaitez.

Balance

Après quelques frictions avec votre partenaire, une discussion franche est la bienvenue.

Scorpion

Vous êtes capable de déplacer des montagnes si vous avez une cause ou un projet à défendre.

Sagittaire

Que ce soit dans le domaine du travail ou dans la sphère privée, vous avez de l’ambition, de l’audace.

Capricorne

Vous avez besoin de temps pour peaufiner votre projet et revoir éventuellement un point pour lequel subsistent encore des zones d’ombre.

Verseau

Sur le plan affectif, vous vous sentez en insécurité. Vous avez besoin que votre partenaire soit explicite.

Poissons

Vous êtes en pleine introspection ou remise en question. Vous tendez aussi à vous dévaloriser, à minimiser vos actions.

Facebook