Ligue des champions: Monaco-Juventus et choc Real-Atlético Madrid en demies

Publié le à Nyon (Suisse) (AFP)

Retrouvailles au goût de revanche en demi-finales de la Ligue des champions: Monaco défiera la Juventus, qui l'avait éliminé en quart en 2015, tandis que l'Atletico Madrid a encore hérité vendredi au tirage au sort de sa bête noire, le Real Madrid, qui l'a battu deux fois en finale en 2014 et 2016.

"On se foutait un peu de l'équipe contre laquelle on allait tomber. On sait que ce sera un match hyper-difficile", a commenté Tiémoué Bakayoko milieu de Monaco.

Mais le sourire crispé de Vadim Vasilyev, vice-président de l'ASM, en disait long au moment du tirage: son club aura le désavantage de se déplacer au retour à Turin le 9 mai (aller à Monaco le 3 mai).

La Juventus, c'est la "Vieille Dame", mais surtout la "Dame de fer" pour sa défense. Du haut de ses 18 ans, l'attaquant star de Monaco, Kylian Mbappé va pouvoir se mesurer à des références mondiales en la matière. Dortmund en quart de finale avait laissé des boulevards aux Monégasques, ce sera plus hermétique cette fois.

"J'aurais préféré tomber sur une des deux équipes de Madrid, parce que la Juve est plus forte sur le plan défensif", admet Bakayoko.

Car la Juve aussi a sa "BBC", mais derrière, avec Gianluigi Buffon, Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini. Cette semaine, le gardien et sa paire de défenseurs centraux ont tranquillement étouffé le Barça (0-0 au retour au Camp Nou ; succès 3-0 à l'aller). Les Catalans avaient pourtant sidéré la planète avec la "remuntada" infligée au Paris SG (6-1 en 8e de finale retour après avoir perdu l'aller 4-0).

- "A notre place" -

Affronter la Juve sera toutefois l'occasion pour l'AS Monaco de tenter de prendre une revanche sur la saison 2014/15: l'équipe de la Principauté n'avait été éliminée que de justesse en quart de finale face aux Piémontais (1-0 à l'aller ; 0-0 au retour). La Juventus s'était ensuite inclinée en finale face au Barça.

Bakayoko refuse de dire que la Juve est favorite: "Vous dites qu'on est le Petit Poucet. Mais on est en demi-finale. Je pense qu'on est à notre place. Cette saison, on est capable de battre n'importe quelle équipe sur une rencontre aller-retour".

Ludovic Giuly, ancien joueur de Monaco lors de la finale de Ligue des champions perdue contre Porto en 2004, aujourd'hui ambassadeur de l'équipe de la Principauté, est lui aussi optimiste.

"Il faut garder cette insouciance qui est la marque de fabrique de cette équipe. Il y a du talent, mais aussi l'insouciance qui permet de se transcender", a ainsi lancé "Ludo", présent au tirage à Nyon (Suisse) au siège de l'UEFA, au micro de BeIN Sports.

- "Grizou" encore face à CR7 -

Pavel Nedved, ambassadeur de la Juve, a lui tressé des lauriers à Monaco au micro de beIN Sports: "C'est du 50-50. En face, il y a des joueurs très jeunes qui n'ont aucune pression, qui peuvent évoluer librement". Une façon de tendre un piège à la jeunesse monégasque ?

Concernant l'autre affiche, Zinédine Zidane, qui a gagné en 2016 la 11e Ligue des champions du club pour sa première saison sur le banc du Real, rêve d'égaler une marque historique. Seul Arrigo Sacchi a remporté sur le banc deux Ligues des champions successives avec le même club, l'AC Milan en 1989 et 1990. "Zizou" doit d'abord éliminer les "Colchoneros" d'Antoine Griezmann en demi-finale pour rêver de cet exploit en finale à Cardiff le 3 juin.

Pour "Grizou", il faudra effacer le souvenir douloureux de la finale de 2016, avec notamment un penalty raté. Et défier encore une fois Cristiano Ronaldo, l'homme au 101 buts en Ligue des champions, ce Portugais qui lui avait pourri son été 2016 en le privant d'une Ligue des champions puis d'un sacre à l'Euro. Aller sur la pelouse du Real le 2 mai, retour sur le terrain de l''Atleti' le 10 mai.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes très habile pour proposer une idée ou présenter un projet sous son meilleur jour. Vous occultez volontairement les problèmes.

Taureau

Rivalité, jalousie et petites mesquineries entre collègues ou amis accompagnent votre journée.

Gémeaux

En pleine crise de confiance avec votre partenaire ? Attendez que l’orage passe, ne réagissez pas.

Cancer

Au travail, vous rattrapez votre retard. Vous partez en week-end la conscience tranquille et l’impression du devoir accompli.

Lion

Vos relations sont plus harmonieuses, chaleureuses. Vous prenez le temps de vous intéresser aux autres.

Vierge

Vous vous montrez patient avec votre entourage. Tous n’ont pas votre expérience, votre motivation.

Balance

Vous voyez en certaines personnes la possibilité d’évoluer, de progresser par le biais d’une bonne collaboration.

Scorpion

Vous vous heurtez à la mauvaise foi, voire à la méchanceté d’un membre de votre famille.

Sagittaire

Vous planifiez tout votre emploi du temps pour le week-end ainsi que pour la semaine prochaine.

Capricorne

Il est temps de retrouver un peu d’intimité avec votre partenaire. Lâcher prise devient une évidence si vous voulez vous préserver.

Verseau

Sur le plan affectif, c’est une journée importante pour votre couple. Une décision est prise.

Poissons

Vous faites une rencontre sentimentale qui remet totalement vos projets professionnels en question.

Facebook