Lufthansa plus optimiste sur ses résulats 2017

Publié le à Francfort, 17 juil 2017 (AFP)

Le géant allemand de l'aérien Lufthansa a relevé lundi soir ses prévisions de bénéfice opérationnel pour l'exercice 2017 après des résultats en nette progression sur le premier semestre, annoncés par surprise.

La maison mère des compagnies Lufthansa, Eurowings, Swiss, Brussels Airlines et Austrian Airlines vise désormais un bénéfice opérationnel (Ebit) ajusté de certains éléments exceptionnels -sa mesure de référence- "supérieur" à celui de 2016 alors qu'elle tablait jusqu'ici sur un Ebit ajusté "légèrement inférieur" à l'exercice précédent (1,75 milliard d'euros), selon un communiqué boursier.

"Le chiffre d'affaires et le résultat ont mieux évolué au premier semestre qu'attendu jusqu'ici, en raison de la demande", a expliqué le groupe, en ajoutant que la perspective concernant les réservations dans sa division de transport de passagers, particulièrement importantes pour le troisième trimestre entamé, s'était améliorée.

De janvier à juin, son Ebit ajusté est ressorti à 1,04 milliard d'euros, presque deux fois plus que sur la même période de 2016, pour un chiffre d'affaires de 17 milliards d'euros, à comparer aux 15 milliards d'euros dégagés un an plus tôt. Lufthansa compte détailler ces chiffres encore provisoires le 2 août, date initialement prévue pour la publication de son bilan financier semestriel.

Au second semestre, les recettes de la division passagers, hors effets de change, devraient reculer sur un an, tout comme les coûts de carburant, a précisé Lufthansa.

Au premier trimestre, l'allemand avait creusé sa perte nette sur un an, tout en se félicitant d'être repassé dans le vert au niveau opérationnel, aidé par une amélioration dans le fret et par la consolidation dans ses comptes de la compagnie belge Brussels Airlines, rachetée fin 2016.

esp/pre

DEUTSCHE LUFTHANSA AG

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.