Martin Schulz réélu à la tête du parti social-démocrate allemand

Publié le à Berlin (AFP)

Martin Schulz a été réélu jeudi soir à la tête du Parti social-démocrate allemand avec 81,9% des voix, un score quelque peu décevant alors qu'il était le seul candidat en lice.

"Je vous remercie pour votre confiance", a-t-il déclaré à l'issue de la votation à bulletins secrets des 600 délégués du parti réunis en congrès à Berlin.

"Le 19 mars, vous m'aviez élu avec 100% des voix. C'était un beau moment mais depuis il y en a eu aussi des plus difficiles", a-t-il poursuivi, espérant cependant "que de meilleurs moments allaient à présent arriver".

Avant son élection en mars à la tête du parti, l'ancien président du Parlement européen (2012-2017) avait été quelques semaines auparavant désigné comme candidat social-démocrate pour affronter Angela Merkel.

Or jeudi, M. Schulz a payé le score catastrophique essuyé par les sociaux-démocrates lors des législatives du 24 septembre (20,5%), et ses tergiversations qui ont suivi.

Alors qu'il avait catégoriquement déclaré le soir même des législatives que le SPD allait entrer dans l'opposition, M. Schulz était revenu sur cette position après l'échec des négociations entre conservateurs, libéraux et Verts le mois dernier, invoquant "la responsabilité" qui incombe au plus vieux parti allemand.

M. Schulz a cependant évité l'humiliation de son prédécesseur Sigmar Gabriel. Celui-ci avait essuyé un revers sans précédent lors de son élection à la tête du SPD en décembre 2015 en ne récoltant que 74,3% des voix de la part des délégués du parti.

Celui-ci avait alors lui-même parlé de vote "sanction".

Un peu plus tôt dans la soirée, les délégués sociaux-démocrates ont donné leur feu vert à l'ouverture de discussions gouvernementales avec Angela Merkel pour tenter de sortir l'Allemagne de l'impasse politique.

Très prudent, le SPD a toutefois laissé toutes les portes ouvertes, laissant ouverte aussi la possibilité d'un simple soutien à un gouvernement conservateur minoritaire.

Dès la semaine prochaine, M. Schulz a prévu de s'entretenir avec la chancelière et présidente de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), Angela Merkel, et le dirigeant du parti frère bavarois CSU, Horst Seehofer.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous agissez avec beaucoup d’audace, mais aussi avec une stratégie redoutable.

Taureau

Au travail, vous éprouverez le besoin d’imposer vos choix. Cela agace votre entourage.

Gémeaux

Vous prenez des risques en vous lançant dans des entreprises que vous ne contrôlez pas.

Cancer

Vous vous laissez complètement aller à vos sentiments et ne permettrez pas à la raison d’arbitrer vos émotions.

Lion

Côté cœur, vous renouerez avec la passion. Vous prenez un bel engagement ensemble.

Vierge

Vous avez le sentiment d’apporter une vision nouvelle ou différente de votre profession. Vous vous mettez en danger.

Balance

Tandis que votre vie sociale s’enrichit de nouvelles connaissances, vous avez une vision optimiste de votre évolution professionnelle.

Scorpion

Vous vous laissez porter par les événements heureux qui ponctuent votre quotidien. Pour une fois, vous lâchez prise.

Sagittaire

Vos ambitions professionnelles sont élevées. Vous savez ce que vous voulez et comment l’obtenir.

Capricorne

Maître de votre vie, seul décideur de ce que vous voulez accomplir, vous vous donnez les moyens d’y arriver.

Verseau

Vous développez une belle créativité qui profite directement à votre cadre professionnel.

Poissons

Vous veillez à ce que vos relations, professionnelles ou amicales, s’inscrivent sur des bases solides.

Facebook