Moody's place la note du laboratoire Teva en catégorie spéculative

Publié le à Paris, 12 jan 2018 (AFP)

L'agence d'évaluation financière Moody's a abaissé vendredi de deux crans la note du laboratoire israélien Teva, désormais en catégorie spéculative, s'inquiétant notamment d'un haut niveau d'endettement conjugué à une baisse des bénéfices.

Cette note fixée jusqu'à présent à Baa3 a été ramenée à Ba2, en catégorie spéculative, selon un communiqué précisant que cette évaluation est assortie d'une perspective stable, ce qui signifie que Moody's n'envisage pas de réviser son jugement à court terme.

Cette dégradation de la note du laboratoire "reflète le défi que représente la gestion de son niveau de dette significativement élevé, tout en étant confronté à une période prolongée d'érosion des recettes", a commenté Morris Borenstein, un responsable de Moody's cité dans le communiqué.

Le groupe israélien Teva, numéro un mondial des médicaments génériques confronté à de sérieuses difficultés financières, avait de nouveau abaissé ses prévisions annuelles début novembre, conséquence de ventes plus faibles que prévu sur le marché américain des génériques et du déclin des ventes de son médicament phare, Copaxone, contre la sclérose en plaques.

Quelques semaines plus tard, l'ancien fleuron de l'industrie israélienne avait présenté un plan de restructuration douloureux devant lui permettre de faire 3 milliards de dollars d'économies d'ici à fin 2019 et annoncé la suppression de 14.000 emplois dans le monde au cours des deux prochaines années, soit 25% de ses effectifs.

Le groupe se débat depuis des mois avec les retombées de décisions managériales passées et des circonstances défavorables. Il doit par ailleurs se dépêtrer d'une dette évaluée à 35 milliards de dollars.

"Alors même que le programme de réduction des coûts va aider à compenser partiellement le déclin (des bénéfices), le risque lié à son exécution est grand", pointe toutefois Moody's.

"De plus, nous considérons que la baisse des bénéfices tirés du Copaxone et de ses activités génériques américaines sera sévère", ajoute l'agence, pour qui du reste les efforts du groupe pour se désendetter risquent de prendre plusieurs années.

bt/tq/az

MOODY'S CORP.

TEVA PHARMACEUTICAL INDUSTRIES

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

En amour, vous profitez et vivez intensément l’instant présent. Vous êtes sur un nuage.

Taureau

Constatant que rien n’avance au travail, vous décidez de prendre les choses en main.

Gémeaux

Faites attention ! Contrairement au signe qui vous précède, vous êtes un peu trop laxiste sur le plan professionnel.

Cancer

N’oubliez pas votre couple. L’aspect carriériste qui s’accroît en vous risque de vous éloigner.

Lion

Vous recevez des conseils judicieux, des avis constructifs, pour prendre une décision.

Vierge

Vous mettez du piment dans votre relation amoureuse. Les célibataires font une rencontre intense.

Balance

Au travail, vous laissez s’exprimer votre créativité. Vous commencez à prendre un peu plus confiance en vous.

Scorpion

C’est une belle période qui arrive sur le plan sentimental. Vous êtes plus que jamais sur la même longueur d’onde que votre partenaire.

Sagittaire

Préparez-vous à un succès professionnel qui va rapidement vous tirer vers de nouvelles responsabilités.

Capricorne

Une rencontre récente met du temps à progresser. Pour une fois, vous manquez de patience.

Verseau

Vous êtes très organisé au travail, plus prévoyant que d’habitude aussi. Vous conservez un bon rythme.

Poissons

Le stress diminue. Vous vous sentez mieux dans vos activités. Vous pouvez prendre un peu de recul.

Facebook