Mort de Méric : des peines de 7 et 11 ans de prison pour deux ex-skinheads et un acquittement

Publié le à Paris (AFP)

Deux ex-skinheads impliqués dans la mort du militant antifasciste Clément Méric, tué lors d'une rixe en 2013, ont été condamnés vendredi à des peines de 7 et 11 ans de prison par la cour d'assises de Paris, qui a acquitté un troisième accusé.

La peine la plus lourde a été infligée à Esteban Morillo, qui avait reconnu être l'auteur des coups mortels.

Samuel Dufour, qui a participé à la rixe mortelle mais n'a pas frappé Méric, a quant à lui été condamné à sept années d'emprisonnement.

L'un et l'autre vont faire appel, ont annoncé leurs avocats respectifs.

Le troisième accusé, Alexandre Eyraud, qui n'a porté aucun coup, a été acquitté.

A l'énoncé du verdict, après neuf heures de délibéré, les accusés sont d'abord restés figés. Esteban Morillo stoïque, Samuel Dufour sidéré puis en larmes, Alexandre Eyraud soulagé.

Les deux condamnés, âgés de 25 ans, ont quitté la salle menottes aux poignets, tandis que les gendarmes avaient été déployés en nombre aux abords de la salle, où familles et amis des deux parties étaient venus en soutien.

Pour une agression "d'une sauvagerie inadmissible", l'avocat général avait requis jeudi une peine de 12 ans de réclusion criminelle à l'encontre d'Esteban Morillo et demandé sept ans d'emprisonnement contre Samuel Dufour, qui se battait à ses côtés.

L'accusation a été suivie en tous points dans son raisonnement les concernant, les deux ex-skinheads étant condamnés pour les coups mortels avec les circonstances aggravantes de la réunion et du port d'arme.

Le 5 juin 2013, Clément Méric, antifasciste de 18 ans, s'est écroulé sur le bitume de la rue Caumartin, lors d'une rixe entre militants d'extrême gauche et skinheads d'extrême droite, après une rencontre fortuite dans une vente privée de vêtements de la marque Fred Perry.

La mort du jeune homme choque l'opinion et fait ressurgir le spectre des violences d'extrême droite. Le gouvernement dissout plusieurs groupuscules d'ultradroite, notamment Troisième voie, dont étaient proches les accusés.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes susceptible de vous montrer plus possessif envers l’être aimé. Faites attention, car c’est loin de plaire à ce dernier.

Taureau

Vous savez trouver les bons arguments pour convaincre un employeur de vous faire confiance.

Gémeaux

Vous avez entre vos mains les cartes pour mener à bien vos projets. Vous êtes audacieux et compétitif.

Cancer

C’est une belle journée pour une rencontre si vous êtes toujours célibataire. Votre charme opère.

Lion

Les contacts sont un peu difficiles aujourd’hui. Vous avez l’impression de n’intéresser personne.

Vierge

Vous prenez votre courage à deux mains et mettez de l’ordre dans vos comptes ou vos papiers.

Balance

Un événement important doit vous amener à repenser certaines choses ou envisager un changement radical.

Scorpion

Vous exposez sans problème vos idées aux autres, même si celles-ci sont plus que novatrices, voire avant-gardistes.

Sagittaire

Les mots dépassent votre pensée et blessent plus que vous ne l’imaginez. Contrôlez-vous !

Capricorne

Sans avoir à fournir des efforts importants, vous réussissez à consolider votre position professionnelle.

Verseau

Même si vous êtes un peu plus influençable que d’habitude, c’est vous qui avez de toute façon le dernier mot.

Poissons

Une proposition intéressante vous est faite. Vous prenez rapidement votre décision.

Facebook