Mort de Méric : des peines de 7 et 11 ans de prison pour deux ex-skinheads et un acquittement

Publié le à Paris (AFP)

Deux ex-skinheads impliqués dans la mort du militant antifasciste Clément Méric, tué lors d'une rixe en 2013, ont été condamnés vendredi à des peines de 7 et 11 ans de prison par la cour d'assises de Paris, qui a acquitté un troisième accusé.

La peine la plus lourde a été infligée à Esteban Morillo, qui avait reconnu être l'auteur des coups mortels.

Samuel Dufour, qui a participé à la rixe mortelle mais n'a pas frappé Méric, a quant à lui été condamné à sept années d'emprisonnement.

L'un et l'autre vont faire appel, ont annoncé leurs avocats respectifs.

Le troisième accusé, Alexandre Eyraud, qui n'a porté aucun coup, a été acquitté.

A l'énoncé du verdict, après neuf heures de délibéré, les accusés sont d'abord restés figés. Esteban Morillo stoïque, Samuel Dufour sidéré puis en larmes, Alexandre Eyraud soulagé.

Les deux condamnés, âgés de 25 ans, ont quitté la salle menottes aux poignets, tandis que les gendarmes avaient été déployés en nombre aux abords de la salle, où familles et amis des deux parties étaient venus en soutien.

Pour une agression "d'une sauvagerie inadmissible", l'avocat général avait requis jeudi une peine de 12 ans de réclusion criminelle à l'encontre d'Esteban Morillo et demandé sept ans d'emprisonnement contre Samuel Dufour, qui se battait à ses côtés.

L'accusation a été suivie en tous points dans son raisonnement les concernant, les deux ex-skinheads étant condamnés pour les coups mortels avec les circonstances aggravantes de la réunion et du port d'arme.

Le 5 juin 2013, Clément Méric, antifasciste de 18 ans, s'est écroulé sur le bitume de la rue Caumartin, lors d'une rixe entre militants d'extrême gauche et skinheads d'extrême droite, après une rencontre fortuite dans une vente privée de vêtements de la marque Fred Perry.

La mort du jeune homme choque l'opinion et fait ressurgir le spectre des violences d'extrême droite. Le gouvernement dissout plusieurs groupuscules d'ultradroite, notamment Troisième voie, dont étaient proches les accusés.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous agissez avec beaucoup d’audace, mais aussi avec une stratégie redoutable.

Taureau

Au travail, vous éprouverez le besoin d’imposer vos choix. Cela agace votre entourage.

Gémeaux

Vous prenez des risques en vous lançant dans des entreprises que vous ne contrôlez pas.

Cancer

Vous vous laissez complètement aller à vos sentiments et ne permettrez pas à la raison d’arbitrer vos émotions.

Lion

Côté cœur, vous renouerez avec la passion. Vous prenez un bel engagement ensemble.

Vierge

Vous avez le sentiment d’apporter une vision nouvelle ou différente de votre profession. Vous vous mettez en danger.

Balance

Tandis que votre vie sociale s’enrichit de nouvelles connaissances, vous avez une vision optimiste de votre évolution professionnelle.

Scorpion

Vous vous laissez porter par les événements heureux qui ponctuent votre quotidien. Pour une fois, vous lâchez prise.

Sagittaire

Vos ambitions professionnelles sont élevées. Vous savez ce que vous voulez et comment l’obtenir.

Capricorne

Maître de votre vie, seul décideur de ce que vous voulez accomplir, vous vous donnez les moyens d’y arriver.

Verseau

Vous développez une belle créativité qui profite directement à votre cadre professionnel.

Poissons

Vous veillez à ce que vos relations, professionnelles ou amicales, s’inscrivent sur des bases solides.

Facebook