Mort du président vietnamien Tran Dai Quang

Publié le à Hanoï (AFP)

Le président vietnamien Tran Dai Quang, figure du camp conservateur au sein du régime communiste, est décédé vendredi à l'âge de 61 ans, a annoncé l'agence d'information d'État.

"Le président Tran Dai est mort à l'hôpital militaire" dans la matinée, selon un bulletin de l'agence officielle VNA, Vietnam News Agency.

Il était gravement malade depuis des mois, mais continuait à exercer ses fonctions officielles, malgré sa fatigue visible et son amaigrissement. La nature exacte de sa maladie n'a pas été révélée.

Il fait partie du duo de conservateurs placés à la tête du régime en 2016, avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc.

Au-delà de ce rôle assez honorifique de président, il était l'un des hommes clefs du régime, au sein du puissant Bureau politique du Parti communiste du Vietnam (PCV), véritable centre du pouvoir, qui nomme le président.

La plus haute instance dirigeante du pays est en effet à l'origine de toutes les plus importantes décisions. Et le véritable numéro un du régime reste le secrétaire général du parti communiste, Nguyen Phu Trong.

La mort du président ne destabilise donc pas le régime communiste, au pouvoir depuis des décennies, qui a eu le temps de se préparer à son décès.

Cet ancien ministre de la Sécurité publique, portefeuille clef de ce régime autoritaire, aura néanmoins marqué son mandat par sa répression de toute voix discordante dans ce pays où des dizaines de prisonniers politiques, blogueurs ou journalistes, sont détenus.

C'était la première fois qu'un général de police était élu président au Vietnam.

Son élection avait confirmé la domination politique des conservateurs, après un congrès du PC en janvier 2016 marqué par de vives luttes entre conservateurs et réformateurs.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook