Nicaragua : enterrement sous surveillance policière d'un adolescent tué durant une manifestation

Publié le à Managua (AFP)

L'enterrement de Matt Romero, un adolescent de 16 ans tué par une balle dans la poitrine dimanche à Managua alors qu'il participait à une manifestation de l'opposition contre le président nicaraguayen Daniel Ortega, s'est déroulé lundi sous haute surveillance policière, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le cortège funèbre de plusieurs centaines de personnes a été surveillé par des dizaines de policiers anti-émeutes à bord de fourgonnettes. Il n'y a pas eu d'incident violent pendant les obsèques en dépit de la tension.

Les proches, amis et opposants qui ont accompagné la dépouille de Matt Romero jusqu'au cimetière étaient partagés entre chagrin et colère contre la présence policière.

"Nous n'avons pas peur !", "nous serons dans la rue jusqu'à ce que le Nicaragua soit libre !", "justice !", criaient les participants aux funérailles.

Dilsia Romero, une tante du jeune homme tué, a démenti la version policière selon laquelle l'adolescent a été victime de "tirs croisés". "Ce sont les policiers anti-émeutes qui l'ont tué (...) Ils tirent pour tuer", a déclaré Mme Romero, qui vit dans une maison modeste du quartier Larreynaga, à l'est de Managua.

La mère de Matt Romero, employée de l'Etat, a refusé le cercueil et l'aide financière que lui offrait le gouvernement pour les obsèques, a-t-elle ajouté.

Le calme précaire de ces dernières semaines au Nicaragua a été rompu dimanche par la mort du jeune opposant, qui manifestait pour réclamer la libération des "prisonniers politiques". Au moins cinq autres manifestants ont été blessés, lorsque ce rassemblement a été attaqué par des paramilitaires, soutiens du régime, selon les journalistes de l'AFP et des témoignages recueillis sur place.

Les violences politiques au Nicaragua ont fait plus de 320 morts depuis le début des manifestations en avril dernier contre Daniel Ortega et son épouse et vice-présidente Rosario Murillo, accusés par leurs opposants de népotisme et de corruption.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook