Présidentielle au Brésil: en prison, Lula toujours plus fort dans les sondages

Publié le à Rio de Janeiro (AFP)

L'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva conforte sa position de favori dans de nouveaux sondages avant la présidentielle d'octobre au Brésil, malgré son incarcération pour corruption et le risque de voir sa candidature invalidée.

Lula, incarcéré depuis avril pour une peine de plus de 12 ans pour corruption, obtiendrait pour le Parti des Travailleurs (gauche) 37% des voix, selon une enquête d'opinion publiée tard lundi par l'Institut Ibope.

Ce même institut lui avait accordé 33% en juin. Celui qui fut deux fois chef de l'Etat (2003-2010) devancerait de très loin le député d'extrême droite Jair Bolsonarao (18%, contre 15% en juin) et l'écologiste Marina Silva (6%), selon cette enquête d'opinion réalisée pour TV Globo et le quotidien O Estado de Sao Paulo.

Cette tendance avait été confirmée lundi peu avant par l'institut MDA qui accordait 37,3% des voix à Lula (contre 32,4% en mai) devant un Bolsonaro à 18,8% (16,7% en mai). Aucun autre candidat ne franchit la barre des 10%.

Cette élection hautement imprévisible rend nerveux non seulement le monde politique mais aussi les marchés: le réais est tombé lundi en clôture à son niveau le plus bas depuis février 2016.

Ces deux sondages sont les premiers réalisés depuis le début officiel de la campagne suite à l'enregistrement des 13 candidats pour la présidentielle des 7 et 28 octobre.

Mais le Tribunal supérieur électoral (TSE) a jusqu'au 17 septembre pour invalider la candidature de Lula, une décision qui paraît probable au nom d'une loi interdisant à toute personne ayant été condamnée en appel de concourir.

Dans un scénario sans Lula, Jair Bolsonaro arriverait en tête du premier tour avec 20% des voix, devant Marina Silva à 12%, Ciro Gomes (centre gauche) à 9% et Geraldo Alckmin (centre droit) à 7%, selon le sondage de MDA.

Le report des voix de Lula sur son plan B, l'ex-maire de Sao Paulo Fernando Haddad, serait mauvais, et ne concernerait que 17,3% des électeurs de l'icône de la gauche de 72 ans.

Le sondage Ibope a été réalisé entre les 17 et 19 août auprès de 2.000 personnes et avec une marge d'erreur de 2%, celui de MDA entre le 15 et 18 août auprès de 2.002 sondés, avec une marge d'erreur de 2,2%.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Les tensions avec votre partenaire sont palpables. Sans vous en rendre compte, vous mettez tout votre entourage mal à l’aise.

Taureau

Votre partenaire a besoin de tendresse, de sérénité, mais aussi de fantaisie et d’imprévu.

Gémeaux

Vous engagez une discussion avec vos enfants. Elle permettra de régler un problème sous-jacent, mais non exprimé encore.

Cancer

Vous avez l’art de provoquer l’attachement de l’être aimé. Vous multipliez les petites attentions.

Lion

Pas question de vous ménager lorsqu’il s’agit de faire aboutir un projet personnel ou professionnel.

Vierge

Vous êtes victime de blocages et de retards imprévus, qui vous demandent un surcroît de travail.

Balance

Vous voyez plus clair en vous-même si vous devez prendre une importante décision concernant votre vie conjugale.

Scorpion

La distraction vous perd aujourd’hui. Vous égarez un objet auquel vous tenez, vous oubliez de faire quelque chose d’essentiel.

Sagittaire

N’attendez pas pour régler certains problèmes financiers. Au contraire, cherchez une solution aussi rapidement que possible.

Capricorne

Vos propositions ne font pas l’unanimité. Vous devez insister, vous battre pour les faire respecter.

Verseau

Côté cœur, l’harmonie conjugale est au beau fixe. Vous nourrissez votre complicité.

Poissons

Les propositions professionnelles ne manquent pas. L’une d’entre elles fait l’objet d’une réflexion.

Facebook