Retour à la normale de la circulation à Paris Saint-Lazare après une panne géante

Publié le à Paris (AFP)

La circulation des trains était totalement revenue à la normale mercredi en fin de journée à Paris Saint-Lazare après une panne de signalisation exceptionnelle qui a paralysé le trafic pendant plusieurs heures dans la matinée.

Saint-Lazare voit passer chaque jour 450.000 à 500.000 voyageurs et dessert l'ouest de la banlieue parisienne et la Normandie. Elle est la deuxième gare la plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord.

La panne a été détectée vers 02H30 et a empêché tout train de circuler à Saint-Lazare jusqu'à sa réparation. Le trafic est revenu à la normale vers 13H00 et était "fluide" en fin d'après-midi, selon la SNCF.

"Le défaut d'isolement, un défaut électrique, a été trouvé", a indiqué Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, lors d'un point de presse vers 10H30.

La panne était due à un "défaut électrique sur un commutateur de commande de signalisation situé dans le poste d'aiguillage datant de 1966", selon la SNCF.

Les premiers trains ont recommencé à déverser leur flux de voyageurs en fin de matinée, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cet incident est intervenu alors que mercredi est la 30e journée de la grève par épisodes lancée début avril à la SNCF contre la réforme ferroviaire, faisant de ce conflit ferroviaire le plus long des 30 dernières années.

- "Défaut d'isolement" -

Le défaut d'isolement a été repéré dans une salle relais du poste d'aiguillage. Il a pu créer "des courants parasites qui peuvent déclencher des signaux de manière aléatoire", avait expliqué Patrick Jeantet en début de matinée. Dans ce cas, la signalisation s'interrompt.

Des travaux importants représentant 80 millions d'euros sont en cours à ce poste d'aiguillage qui date des années 1960. Ils doivent s'achever en fin d'année, mais ont d'ores et déjà permis d'améliorer la ponctualité de 10%, selon M. Jeantet.

"On voit les années de sous-investissement", a souligné le PDG de SNCF Réseau, "il faut absolument investir pour moderniser l'ensemble de ces composants".

Avant 09H00, dans une gare plutôt clairsemée, Johana Moleira, professeure d'espagnol, découvrait avec stupeur les raisons de cette affluence modérée: "exceptionnellement, je n'ai pas écouté la radio ce matin. Je le regrette sincèrement !".

Elle n'a rien vu non plus sur le site Transilien et montre son téléphone qui affiche une page indisponible. Pour rejoindre Vaucresson, elle comptait prendre un itinéraire conseillé par les agents de la SNCF mais pense mettre deux heures. "Mais dans deux heures, y'aura plus d'élèves !", s'exclame t-elle.

A la panne à Saint-Lazare s'est ajouté un incident sur le RER A: la casse d'un rail qui a bloqué le trafic entre La Défense et Auber jusqu'à 10H30.

La SNCF avait auparavant ouvert des gares terminus temporaires pour assurer un minimum de trains vers l'ouest. Elles étaient à La Défense, Houilles-Carrières-sur-Seine, La Garenne-Colombes et Argenteuil.

Les 30 juillet et 1er août 2017, le grand chassé-croisé des vacances estivales avait viré au chaos à la gare Montparnasse, en raison d'une panne de signalisation, identifiée et réparée au bout de deux jours. La SNCF s'était excusée mais le gouvernement lui avait demandé des comptes.

Cette nouvelle panne importante intervient alors que la réforme ferroviaire à l'origine de la grève doit être adoptée définitivement mercredi par l'Assemblée puis jeudi par le Sénat.

La SNCF prévoyait pour mercredi deux TGV sur trois, trois Transiliens sur cinq, un TER ou Intercités sur deux en moyenne.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Un rapprochement dans les couples, une rencontre : ce début de semaine permet de vous rassurer.

Taureau

Vous avez intérêt à bien vous organiser. Vous risquez d’être fort sollicité sur tous les plans.

Gémeaux

Vous pouvez compter sur davantage de complicité dans votre relation sentimentale.

Cancer

N’attendez pas de vous retrouver au pied du mur pour réagir. Soyez prévoyant.

Lion

Votre réalisme, c’est votre force aujourd’hui. Vous ne vous laissez pas influencer par les rumeurs.

Vierge

C’est une journée idéale pour démarrer un projet. Il ne faut pas perdre de vue vos objectifs et avancer prudemment.

Balance

Vous êtes hyperactif et dynamique. Mais attention ! Une dispute avec un collègue n’est pas impossible.

Scorpion

Une remise en question de votre vie de couple est au programme. Les choix ou décisions que vous prenez brisent votre routine.

Sagittaire

Ne vous lancez pas dans de nouveaux projets. Cantonnez-vous aux travaux que vous maîtrisez bien.

Capricorne

Si votre confiance en vous paraît inébranlable, vos supérieurs ne sont pas tout à fait convaincus de vos qualités.

Verseau

Vous vous attelez à des tâches fastidieuses. Votre persévérance est votre force aujourd’hui. Vous êtes attentif à tous les détails.

Poissons

Vous engrangez les premiers résultats de vos efforts professionnels. Perfectionniste, vous ne vous en contentez pas.

Facebook