Slogans de mai 68 en France: la part belle à l'impertinence

Publié le à Paris (AFP)

"Il est interdit d'interdire", "L'imagination au pouvoir", "Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner": jaillissements poético-politiques, les slogans de mai 68 en France, qui ont franchi les décennies, reflétaient un esprit de révolte mâtiné d'humour et d'utopie.

Griffonné sur les murs, notamment ceux du Quartier Latin à Paris, siège de l'Université historique de La Sorbonne et haut lieu de la contestation étudiante, "le graffiti en soi devenait liberté", écrit le journaliste Julien Besançon dans un ouvrage publié au lendemain des événements, recensant des centaines d'inscriptions recueillies sur les murs de Paris et sa banlieue Nanterre dont la faculté était aussi en pointe de la contestation ("Les murs ont la parole").

Nombre de ces graffiti deviendront slogans et seront pérennisés par un atelier des Beaux-Arts qui en tirera des affiches: 600.000 en mai et juin, placardées à Paris et dans sa banlieue.

La plupart de leurs auteurs ont conservé l'anonymat. Mais certains racontent aussi le processus créatif, comme Bernard Cousin, alors étudiant, qui deviendra médecin et revendiqua la paternité de "Sous les pavés, la plage", fruit d'une réflexion avec le jeune publicitaire Bernard Fritsch, partie de: "il y a de l'herbe sous les pavés".

Fritsch "m'a dit +il faut mettre la plage+. Il a beaucoup aimé ce truc, il l'a écrit partout", racontait trente ans plus tard à la 2e chaîne de télévision française le Dr Cousin.

Dans les affiches sérigraphiées, monocolores, le noir et blanc domine. Les images stylisées sont fortes, comme celle, célèbre, d'un membre des Compagnies républicaines de sécurité (CRS, forces de l'ordre) levant sa matraque et son bouclier frappé du sigle SS nazi: "CRS SS". Le slogan, né 20 ans plus tôt lors de la répression de grèves de mineurs, est largement entonné en mai 68.

Boutade d'un humoriste, "Il est interdit d'interdire" fera aussi florès.

La révolte et le rejet de l'autorité établie s'expriment encore dans l'affiche "jeune, voici ton bulletin de vote", montrant un pavé.

Si certains slogans fustigent une société trop matérialiste --"Métro, boulot, dodo"-- ou bien l'impossibilité de "tomber amoureux d'un taux de croissance de 5%", d'autres célèbrent l'utopie: "Soyez réalistes, demandez l'impossible".

"Cours camarade le vieux monde est derrière toi", espère-t-on alors.

Parfois, le slogan se fait aussi calembour: "il n'y aura plus désormais que deux catégories d'hommes: les veaux et les révolutionnaires. En cas de mariage, ça fera des réveaulutionnaires". Ou traduit le désarroi face au Vietnam: "Le pouvoir est au bout du fusil".

Si les murs ont vite été reblanchis et nombre d'affiches perdues, plusieurs expositions leur ont été consacrées et même des ventes aux enchères.

La semaine dernière, Artcurial proposait une vente de 500 d'entre elles. Celle d'une jeune femme lançant un pavé, proclamant "la beauté est dans la rue" a atteint 3.380 euros.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Un point de vue échangé avec un collègue de travail vous divise et vous voulez à tout prix avoir raison.

Taureau

Vous profitez d’une belle opportunité professionnelle. Vous ne vous faites pas prier pour prendre des responsabilités.

Gémeaux

Vous êtes dans une période favorable au développement de vos affaires, de vos activités.

Cancer

Vous déstabilisez votre entourage, principalement votre partenaire, par vos brusques changements d’humeur.

Lion

Vous rompez avec une tradition qui ne correspond plus du tout à vos exigences ou vos valeurs.

Vierge

Au travail, vous faites beaucoup d’efforts pour maintenir un bon rythme. Vous mettez un point d’honneur à respecter les délais.

Balance

Vous vous sentez trahi par une personne en qui vous aviez toute votre confiance il y a peu encore.

Scorpion

Sans doute avez-vous vu un peu grand. Des charges plus importantes ou des dépenses imprévues fragilisent votre budget.

Sagittaire

Vous restez assez loin de toutes considérations professionnelles ou financières. Vous avez besoin de repos et de calme.

Capricorne

Vous arrondissez les angles au travail. Vous faites preuve de souplesse pour revenir sur une décision.

Verseau

Ne laissez pas une personne s’attacher à vous si vous ne partagez pas le même amour. Soyez sincère.

Poissons

Vous ne pouvez pas tout maîtriser. Sachez reconnaître vos limites, vos lacunes, voire vos faiblesses.

Facebook