Suu Kyi exposée aux critiques à Singapour, loin de sa tour d'ivoire

Publié le à Singapour (AFP)

Semaine difficile pour l'ancienne icône de la démocratie Aung San Suu Kyi à un sommet régional à Singapour: la dirigeante birmane s'est fait interpeller sur la crise des Rohingyas, loin de l?hyper contrôle médiatique dont elle bénéficie en Birmanie.

- Lundi, Amnesty -

Estimant qu'elle avait "trahi les valeurs qu'elle défendait autrefois", Amnesty International a retiré lundi à Aung San Suu Kyi le prix que l'ONG lui avait attribué en 2009, à l'époque où elle était encore une dissidente admirée pour avoir tenu des années en résidence surveillée.

L'ONG internationale entend ainsi dénoncer les "multiples violations des droits de l'homme" observées depuis son arrivée à la tête du gouvernement birman en 2016, et notamment la crise, qualifiée par l'ONU de "génocide", ayant poussé plus de 720.000 musulmans rohingyas à fuir depuis 2017 les exactions commises par des militaires birmans et des milices bouddhistes.

- Mardi, le Premier ministre malaisien -

Au Forum des pays d'Asie du sud-est (Asean), plutôt réputé pour ses prises de parole soporifiques et consensuelles, c'est le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad qui a lancé mardi une offensive inhabituelle.

"Quelqu'un qui a été emprisonné ne devrait pas infliger cette souffrance et ne devrait pas l'infliger aux malheureux", a-t-il déclaré en faisant allusion aux longues années de résidence surveillée endurées par Aung San Suu Kyi.

"Mais il semble que Aung San Sui Kyi essaie de défendre ce qui est indéfendable", a ajouté celui qui est à 93 ans le plus vieux dirigeant élu au monde.

Mahathir s'est retrouvé, ordre alphabétique des pays oblige, à côté d'Aung San Suu Kyi pendant tout le sommet, des dîners au photos de famille, ajoutant au malaise. La Malaisie et l'Indonésie, à majorité musulmanes, sont désormais les fers de lance des critiques émanant de pays de la région et non plus désormais seulement des pays occidentaux.

"On ressent que l'accueil qui lui est réservé n'est pas le même qu'avant (...). Tout le monde en attendait plus d'elle", a confié à l'AFP un diplomate asiatique présent au sommet de l'Asean, sous couvert de l'anonymat.

"Son étoile a indiscutablement perdu de son éclat (...). Les autres leaders restent respectueux, mais elle n'a pas été accueillie avec le même enthousiasme qu'avant, au temps où elle disposait d'une certaine aura", confirme un autre diplomate.

- Mercredi, le vice-président américain -

Mercredi, c'est le vice-président américain Mike Pence qui est monté à la charge: "les violences et persécutions" qui ont poussé des centaines de milliers de Rohingyas à fuir la Birmanie sont "inexcusables", a-t-il déclaré à Aung San Suu Kyi devant la presse, en marge du sommet.

La prix Nobel de la Paix a répondu, glacée, que les Birmans "d'une certaine façon comprennent leur pays mieux que n'importe quel pays", obligée de se prononcer sur un sujet qu'elle réussit à complètement éviter quand elle est en Birmanie.

Elle ne donne plus de conférence de presse depuis des mois, vivant la plupart du temps dans la capitale administrative, Naypyidaw, à plusieurs heures de Rangoun. Et ses rares interviews avec la presse internationale sont très verrouillées, comme en octobre, à la chaîne japonaise NHK.

"Les prix et les honneurs m'importent peu. Je suis désolée que mes amis ne soient pas aussi fidèles qu'ils pourraient l'être", avait-elle déclaré à la chaîne, en marge d'une visite au Japon.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre conjoint ne partage pas votre vision des choses. Vous avez davantage de mal à communiquer.

Taureau

Au travail, vos supérieurs vous proposent des tâches qui répondent à vos attentes ou vos compétences.

Gémeaux

Soyez prudent sur le plan financier. Prenez des dispositions afin de réduire vos charges à court terme.

Cancer

Vous restez très discret sur votre vie sentimentale. Surtout si vous venez de rencontrer quelqu’un.

Lion

Vous êtes indulgent et le premier à rendre service à un proche en difficulté. On se dispute votre compagnie.

Vierge

Vous êtes soucieux de l’image que vous voulez donner aux autres. Faire bonne impression est votre priorité.

Balance

L’atmosphère est tendue à la maison. Vous formulez des reproches à votre partenaire. Vous n’êtes pas tendre.

Scorpion

Comme pour le signe qui vous précède, vous avez des remarques à faire. Pour vous, c’est au travail que vous dites vos quatre vérités.

Sagittaire

Vous redonnez à votre couple l’insouciance qui a manqué à certains d’entre vous pendant des semaines.

Capricorne

Vous êtes plus compréhensif que d’ordinaire. Les autres vous découvrent sous un nouveau jour.

Verseau

Vous revenez sur une décision prise de façon trop précipitée. Vous rectifiez le tir avec succès.

Poissons

Vous travaillez en bonne harmonie. Votre attitude positive met une bonne ambiance parmi vos collègues.

Facebook