Syrie: 20 morts dans des raids aériens sur la province d'Alep

Publié le à Beyrouth (AFP)

Au moins 20 personnes, dont sept femmes et un enfant, ont été tuées samedi dans un raid aérien de l'armée sur la ville d'Al-Bab, dans le nord de la province d'Alep, selon une ONG syrienne.

Des hélicoptères du régime ont lancé sur la ville des barils d'explosifs, causant également d'importants dégâts, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Des images postées sur le site internet Youtube par des militants montraient les destructions à Al-Bab après l'attaque: des nuages de fumée et de poussière envahissent l'air, et les ruines des immeubles détruits à travers les rues.

Sur les images, on voit deux hommes tenter d'ouvrir la porte d'un camion rouge presque entièrement détruit par l'explosion, dont le toit est totalement enfoncé. Sur les sièges avant, on aperçoit un homme, apparemment mort.

Un autre homme est au sol, chevauchant encore sa moto couchée sur la route, la tête dans un bain de sang. A l'avant d'un camion, on voit un homme mortellement blessé à la tête.

Le régime est régulièrement accusé par l'opposition, les gouvernements étrangers et les organisation des droits de l'Homme de lâcher des barils d'explosifs sur des objectifs civils.

Dans un raid aérien qui a fait 10 morts à Alep jeudi, l'armée a lancé de tels barils à partir d'hélicoptères sur le secteur de Wadi Qadi Askar, selon des militants et l'OSDH.

Le département d'Etat américain a décrit ces armes comme des "bombes incendiaires qui contiennent du matériel inflammable, qui peut être comparé au napalm".

Al-Bab, dans le nord-est de la province d'Alep, a régulièrement été visée par des raids aériens, dont l'un ciblant un hôpital de campagne, le 11 septembre, selon l'OSDH.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.