Syrie: assez de preuves pour condamner Assad, selon Del Ponte

Publié le à Genève (AFP)

La Commission d'enquête de l'ONU sur la Syrie a suffisamment de preuves pour condamner le président Bachar al-Assad pour crimes de guerre, affirme dans une interview publiée dimanche l'un de ses membres éminents, Carla Del Ponte, qui vient d'annoncer sa démission.

"Les preuves sont suffisantes pour condamner le président syrien Bachar al-Assad de crimes de guerre, j'en suis convaincue", affirme l'ancienne procureure spécialiste des crimes de guerre dans un entretien aux médias suisses Le Matin Dimanche et SonntagsZeitung.

"Mais en raison du veto de la Russie au Conseil de sécurité de l'ONU sur la création d'un tribunal international, il n'y aura ni accusation ni tribunal spécial pour l'instant", ajoute-t-elle.

Cette situation est "frustrante", "c'est une tragédie", poursuit-elle : "sans justice en Syrie, il n'y aura jamais de paix et donc aucun avenir".

Mme Del Ponte, de nationalité suisse, avait annoncé la semaine dernière son départ en affirmant être "frustrée" face à une Commission qui "ne fait absolument rien".

La Commission d'enquête indépendante de l'ONU a été créée en août 2011 par le Conseil des droits de l'homme, quelques mois après le début du conflit syrien.

Présidée par le Brésilien Paulo Pinheiro, cette Commission a déjà rendu de nombreux rapports mais n'a jamais été autorisée par Damas à se rendre en Syrie.

"Je n'ai jamais vu un conflit aussi violent, dans lequel il y a autant d'enfants morts, torturés, décapités. Les enfants sont les premières victimes de ce conflit", ajoute l'ancienne procureure âgée de 70 ans, connue pour son franc-parler.

Elle précise avoir envoyé jeudi sa lettre de démission, et ajoute qu'elle démissionnera officiellement le 18 septembre, date de la prochaine session de la commission.

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a estimé lundi que la Commission d'enquête - qui après le départ de Mme Del Ponte ne comptera plus que deux membres - devait poursuivre ses travaux malgré la démission de l'un de ses membres éminents.

"Ma démission est aussi une provocation. Elle doit servir à mettre la pression sur le Conseil de sécurité, qui doit rendre justice aux victimes", dit encore Mme Del Ponte.

Carla Del Ponte travaillait pour cette Commission de l'ONU depuis septembre 2012. Elle a aussi lutté contre les crimes de guerre commis au Rwanda et dans l'ex-Yougoslavie.

Si toutefois un tribunal pour la Syrie devait voir une fois le jour, l'ancienne procureure dit être partante pour le diriger.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous vous faites beaucoup trop de souci pour un détail qui n’en vaut vraiment pas la peine. Lâchez prise !

Taureau

Si votre conception des choses n’est pas respectée aujourd’hui, vous êtes capable d’entrer dans une colère mémorable.

Gémeaux

Vous êtes plus enclin à vous disperser, à manquer de logique dans vos propos et vos actions. Attention !

Cancer

Vous n’avez pas trop la tête au travail. Vous laissez aller les choses à un moment où tout peut basculer. Il faut vous ressaisir.

Lion

Prévoyez un contretemps si vous avez planifié un déplacement. Tâchez d’anticiper si vous le pouvez.

Vierge

Vous vous sentez mis à l’écart. Il y a sûrement un fond de vérité à votre ressenti. Mais n’êtes-vous pas un peu responsable de la situation ?

Balance

N’attendez pas qu’un problème prenne des proportions incontrôlables pour réagir.

Scorpion

Vous dites ce que vous pensez et cela peut faire très mal. On connaît votre franchise légendaire.

Sagittaire

Évitez de prendre de nouvelles initiatives. Attendez la semaine prochaine. Vous serez plus efficace.

Capricorne

Vous vous laissez guider par votre intuition. Une fois n’est pas coutume, vous acceptez de lâcher prise.

Verseau

Vous avez une difficulté ou un obstacle à gérer. Ce n’est pas la première fois que vous y êtes confronté.

Poissons

Vous êtes contraint d’imposer des limites à des personnes qui selon vous se mêlent un peu trop de vos affaires.

Facebook