Times Square: le chauffard, inculpé de meurtre, a des troubles mentaux

Publié le à New York (AFP)

Le chauffard qui a fauché jeudi une vingtaine de piétons sur Times Square à New York a été inculpé vendredi de meurtre et tentatives de meurtre, tandis que l'enquête pointait vers des troubles mentaux pour expliquer son acte.

Richard Rojas, un ancien électricien de l'US Navy âgé de 26 ans, a été inculpé de deux chefs d'accusation pour meurtre --une jeune femme de 18 ans est décédée dans l'accident et une autre personne était dans un état grave-- et 20 autres chefs pour tentative de meurtre.

L'accident, survenu juste avant midi, avait fait un mort et 22 blessés, dont sept graves, selon les autorités.

La Honda Accord de l'ancien militaire a déboulé à toute allure sur cette place parmi les plus fréquentées au monde, grimpant sur le trottoir de la 7e Avenue et fauchant des passants sur plus de trois pâtés de maison.

L'incident a fait brièvement courir un vent de panique, les autorités redoutant un attentat. Mais elles ont vite déclaré qu'il n'y avait "à ce stade" aucun élément établissant un lien avec le terrorisme, ce qu'elles ont répété vendredi.

La police a par ailleurs confirmé l'identité de la jeune femme tuée sur le coup, Alyssa Elsman, 18 ans, une touriste venue du Michigan (nord des Etats-Unis). Sa soeur de 13 ans est elle dans un état grave, et un Canadien de 38 ans est dans un état "très grave", a précisé un responsable policier.

Dès jeudi, les autorités avaient indiqué que Rojas avait déjà un casier judiciaire, avec deux arrestations pour conduite en état d'ivresse et une autre, toute récente, pour "comportement menaçant".

Il a été arrêté immédiatement après l'accident et des prélèvements ont été effectués pour détecter une éventuelle présence d'alcool ou de drogue dans son organisme.

Si les résultats de ces tests n'ont pas encore été officiellement annoncés, le maire de New York, Bill de Blasio, a indiqué qu'il avait bien "de la drogue" dans le corps, même si "nous ignorons encore quel type de drogue et si elle a pu influencer négativement son humeur".

Le maire a par ailleurs indiqué que des informations émanant de la famille du jeune homme indiquaient qu'il souffrait "de troubles mentaux depuis l'enfance", pour lesquels il n'était pas suivi, un problème endémique aux Etats-Unis où beaucoup de malades psychiatriques ne sont pas traités en raison des coûts des soins.

Son acte "paraît intentionnel dans le sens où il était troublé et agressif", a-t-il ajouté.

Les médias américains dressaient vendredi le portrait d'un jeune homme perturbé, revenu transformé de son expérience dans la marine américaine, où il a servi de 2011 à 2014.

Il en serait revenu "l'esprit obscurci par des théories du complot", souvent menaçant physiquement, consommateur d'alcool et de cannabis, selon le New York Times.

Lors de son interpellation, il aurait déclaré aux policiers: "vous étiez censés me tuer! Pourquoi ne m'avez-vous pas tué?", selon les sources de plusieurs journaux new-yorkais.

Le maire a répété vendredi que la police "évaluait" s'il y avait lieu de renforcer les mesures de sécurité à Times Square. La présence policière y a déjà été étoffée ces dernières années avec la multiplication des attentats en Europe.

Des bollards de protection --des petits poteaux métalliques-- ont aussi été installés précisément pour empêcher des véhicules de rentrer dans la foule à l'automne, soit à temps pour le Nouvel An qui attire un million de personnes à Times Square pour voir la fameuse boule descendre à minuit précise.

© 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Facebook

Galerie photos du jour

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Les relations avec vos enfants ou votre partenaire sont excellentes. Votre ciel sentimental est placé sous les feux du désir.

Taureau

Vous manifestez des ambitions plus intenses qui peuvent vous valoir des jalousies féroces.

Gémeaux

Des soucis relatifs à votre entourage familial viennent troubler votre relation sentimentale.

Cancer

Au travail, vos idées sont claires et si vos projets tiennent la route, vous arriverez rapidement à vos fins.

Lion

Un changement important pourrait se produire et influer sur votre vie amoureuse.

Vierge

Vous avez plus à perdre qu’à gagner en provoquant l’hostilité générale. Faites attention à ce que vous dites et soyez moins impulsif.

Balance

Vous bénéficiez d’appuis financiers importants ou du soutien de personnes influentes. Profitez-en.

Scorpion

Ne faites pas un drame d’un léger désaccord avec votre partenaire. Bientôt, vous n’y penserez plus.

Sagittaire

En amour, vous êtes peu enclin à vous engager. Votre position devient difficile à vivre.

Capricorne

Une certaine hypocrisie s’installe dans le cadre professionnel. Vous risquez de vous mettre à dos vos collègues.

Verseau

Vous remaniez profondément votre échelle de valeurs. Vous avez besoin d’un changement radical et de revoir vos positions.

Poissons

Vous avez l’impression d’avoir les mains liées, et vous ne pouvez pas mener vos affaires comme bon vous semble.