Un mécanicien "suicidaire" vole un avion vide et s'écrase dans la baie de Seattle

Publié le à San Francisco (AFP)

Un mécanicien "suicidaire" de 29 ans a volé un bimoteur vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle, dans le nord-ouest des Etats-Unis, et effectué quelques figures acrobatiques sous l'oeil vigilant de deux F-15 militaires avant de s'écraser dans la baie de Seattle.

La police locale a rapidement écarté tout caractère "terroriste" de l'incident et assuré que ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances suicidaires et avait agi seul.

Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil - un bimoteur à hélices Bombardier Q400 d'une capacité de 90 places maximum - n'ont pas été détaillées par les autorités de l'aéroport de Seattle-Tacoma, situé à quelques kilomètres au sud de la grande métropole de l'Etat de Washington.

Une vidéo amateur circulant sur les réseaux sociaux montre l'appareil effectuer un lent tonneau sur lui-même, puis un looping qui s'achève au ras de l'eau avant de se redresser. Le tout sous la surveillance étroite de deux F-15 militaires.

La vidéo ne montre pas en revanche le crash de l'avion dans un bois de l'île de Ketron, dans la baie de Seattle, qui, selon les autorités, n'a pas fait de victime.

John Waldron, qui a tourné la vidéo, a expliqué à la chaîne CNN qu'il se promenait sur l'île de Ketron lorsqu'il a vu les deux jets militaires escorter le bimoteur : "j'ai commencé à filmer, parce que c'était assez bizarre".

Après avoir pensé qu'il s'agissait d'un vol d'entrainement, le cinéaste amateur a compris que les deux F-15 s'efforçaient de contrôler le bimoteur, qui s'est lancé dans un looping.

"C'est incroyable qu'il ait pu redresser l'appareil", s'est étonné John Waldron qui juge qu'au plus bas l'avion s'est retrouvé à "pas plus de 30 mètres de la surface de l'eau", avant de se redresser.

- "Eclair de lumière" -

L'avion s'est ensuite dirigé vers l'île de Ketron où John Waldron a couru se mettre à couvert et stoppé de filmer.

"Quand je me suis retourné, j'ai vu un éclair de lumière, puis la fumée et j'ai pensé +oh mon dieu, je crois qu'il vient de s'écraser+", a expliqué John Waldron.

A l'aéroport de Seattle-Tacoma, les autorités avaient dans un premier temps signalé qu'un employé d'une compagnie aérienne avait procédé à un "décollage non autorisé" à bord d'un avion vide avant de s'écraser en quittant l'aéroport.

La direction de Sea-Tac Airport avait alors souligné que les opérations avaient aussitôt repris normalement à l'aéroport. L'avion appartenait à la compagnie Horizon Air, filiale d'Alaska Airline, avait précisé Sea-Tac Airport.

L'avion volé avait aussitôt été pris en chasse par deux F-15 de l'armée de l'air américaine venus de la base aérienne de Portland, dans l'Etat voisin d'Oregon. Les F-15 ont encadré l'avion, mais ne sont pas intervenus dans l'accident, ont indiqué les services de police locaux.

La police a très rapidement écarté tout caractère terroriste de l'incident.

"Ce n'est pas un incident terroriste. L'information est confirmée. Il s'agit du suicide d'un homme seul. Nous savons de qui il s'agit. Personne d'autre n'est impliqué", ont souligné sur Twitter les services de police du comté de Pierce.

Le suspect a ensuite été identifié comme un résident de ce comté, selon la police qui n'a donné aucune précision sur les circonstances qui ont permis au jeune homme de décoller à bord de l'appareil.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook