Venezuela: ce que l'on sait des réformes de Nicolas Maduro

Publié le à Caracas (AFP)

Monnaie indexée sur une cryptomonnaie, nouveaux billets avec cinq zéros en moins, salaire minimum multiplié par 34, dévaluation de la monnaie de 96%, et changement de système pour le prix de l'essence: le gouvernement vénézuélien met en oeuvre une série de réformes économiques.

Voici ce que l'on sait.

- Dévaluation et indexation -

Après le lancement lundi de nouveaux billets amputés de cinq zéros, le gouvernement vénézuélien a dévoilé mardi le second volet de son plan de relance économique qui dévalue de 96% sa monnaie, dont le nouveau nom est le bolivar souverain, par rapport au dollar.

La Banque centrale a indiqué mardi que le nouveau taux officiel était de 60 bolivars souverains pour un dollar, et de 68,65 pour un euro.

Le chef de l'Etat Nicolas Maduro a annoncé que le bolivar souverain était indexé à la valeur du petro, la cryptomonnaie vénézuélienne avec laquelle le gouvernement entend contourner le manque de liquidités et les sanctions financières de Etats-Unis.

C'est la première fois qu'un pays adosse sa monnaie sur une cryptomonnaie. Les prix et les salaires seront fixés dans ces deux monnaies.

Chaque petro, selon le dirigeant socialiste, équivaut à environ 60 dollars, sur la base du prix du baril de pétrole vénézuélien, soit 3.600 bolivars souverains.

- Salaire multiplié -

Nicolas Maduro a annoncé vendredi soir la multiplication par 34 du salaire minimum mensuel à compter du 1er septembre. Il s'élèvera alors à un demi petro, soit 1.800 bolivars souverains, contre l'équivalent de 52 bolivars souverains avant la hausse.

Depuis le lancement en mars du Petro, les transactions avec cette cryptomonnaie sont quasi nulles et le petro reste introuvable dans les bureaux de change en ligne.

En outre, les Etats-Unis ont interdit les transactions avec cette cryptomonnaie, dans le cadre de leurs sanctions.

Le dirigent vénézuélien a annoncé que l'Etat assumerait pendant 90 jours le "différentiel" de l'augmentation du salaire minimum pour toutes "les petites et moyennes industries", sans en préciser les modalités.

- Cinq zéros en moins -

Depuis lundi, les nouveaux billets qui comptent cinq zéros en moins que le bolivar fort, l'ancienne monnaie, sont entrés en circulation.

La plus grosse coupure est de 500 bolivars souverains, l'équivalent de 50 millions de bolivars anciens (environ 7 dollars au marché noir, la référence de facto). La pièce la plus petite sera de 50 centimes.

Dans les rues de Caracas, de longues files étaient visibles aux distributeurs de billets et les Vénézuéliens commençaient à échanger avec leur nouvelle monnaie.

- Contrôle des changes assoupli -

Depuis lundi, est abrogée la loi qui prévoyait des amendes et des peines allant jusqu?à 15 ans de prison pour les auteurs d'opérations de change réalisées en marge du très rigide contrôle exercé par l'Etat depuis 2003.

Les Vénézuéliens ont désormais trois options pour échanger des dollars.

Pour les petits montants, ils peuvent se rendre dans des bureaux de change "autorisés", dont 300 doivent ouvrir à terme selon les autorités.

Ils peuvent aussi se tourner vers les banques qui sont désormais autorisées à acheter des dollars à des particuliers mais pas à en vendre, a annoncé le gouvernement. Les établissements bancaires ne peuvent revendre les dollars qu'à la Banque Centrale.

Enfin, pour les sommes plus importantes, il existe un système d'enchères en ligne, alimentés par de seuls fonds privés. Là, pas de plafond pour vendre ses dollars, en revanche, pour en acheter, la limite est de 500 dollars par mois pour les particuliers et de 400.000 dollars par mois pour les entreprises.

La première vente aux enchères, initialement prévue mardi, selon le gouvernement, devrait finalement avoir lieu mercredi.

- Prix de l'essence -

Toujours dans cet objectif de trouver des liquidités, le président Maduro va aussi augmenter le prix de l'essence, qui était jusqu'ici la moins chère du monde. Le carburant restera subventionné pour les seuls détenteurs d'un carnet de la patrie, carte qui donne accès aux aides de l'Etat. L'opposition dénonce un renforcement du mécanisme de contrôle social.

Les Vénézuéliens ont jusqu'au 30 août, nouveau délai fixé par le gouvernement, pour faire recenser leur véhicule.

Ceux qui refuseront de le faire devront payer l'essence au "prix international", a prévenu Nicolas Maduro, sans préciser ce qu'il entendait par là. Le ministre de la Communication Jorge Rodriguez a annoncé que le nouveau système entrera en vigueur la dernière semaine de septembre.

Actuellement, avec un dollar échangé au marché noir, un Vénézuélien peut s'acheter près de sept millions de litres d'essence, à un bolivar l'unité, mais seulement 1,5 litre de Coca-Cola.

© 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Les tensions avec votre partenaire sont palpables. Sans vous en rendre compte, vous mettez tout votre entourage mal à l’aise.

Taureau

Votre partenaire a besoin de tendresse, de sérénité, mais aussi de fantaisie et d’imprévu.

Gémeaux

Vous engagez une discussion avec vos enfants. Elle permettra de régler un problème sous-jacent, mais non exprimé encore.

Cancer

Vous avez l’art de provoquer l’attachement de l’être aimé. Vous multipliez les petites attentions.

Lion

Pas question de vous ménager lorsqu’il s’agit de faire aboutir un projet personnel ou professionnel.

Vierge

Vous êtes victime de blocages et de retards imprévus, qui vous demandent un surcroît de travail.

Balance

Vous voyez plus clair en vous-même si vous devez prendre une importante décision concernant votre vie conjugale.

Scorpion

La distraction vous perd aujourd’hui. Vous égarez un objet auquel vous tenez, vous oubliez de faire quelque chose d’essentiel.

Sagittaire

N’attendez pas pour régler certains problèmes financiers. Au contraire, cherchez une solution aussi rapidement que possible.

Capricorne

Vos propositions ne font pas l’unanimité. Vous devez insister, vous battre pour les faire respecter.

Verseau

Côté cœur, l’harmonie conjugale est au beau fixe. Vous nourrissez votre complicité.

Poissons

Les propositions professionnelles ne manquent pas. L’une d’entre elles fait l’objet d’une réflexion.

Facebook