250.000 euros en plus pour l'éducation à la vie affective et sexuelle

Publié le à LIEGE (BELGIUM)

L'enveloppe consacrée à l'éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle (Evras) a été portée à 250.000 euros pour 2019. La circulaire Evras sera également élargie à tous les organismes fréquentés par des jeunes de 12 à 30 ans, a annoncé lundi Isabelle Simonis, ministre de la Jeunesse et de l'Egalité des chances en Fédération Wallonie-Bruxelles, à l'occasion d'une rencontre entre opérateurs de terrain.La ministre a présenté la circulaire fixant les conditions d'organisation et de subventionnement d'activités d'éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle (Evras), à destination des jeunes de 12 à 30 ans, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Le montant consacré à cette matière a été augmenté à 250.000 euros par an. De plus, les organisations de jeunesse et centres de jeunes ne seront plus les seuls à en bénéficier puisque la portée de la circulaire a été élargie à tous les organismes fréquentés par des jeunes de 12 à 30 ans pour ainsi inclure les AMO, les écoles de devoirs et centres culturels. "A l'heure où une fille sur six révèle avoir été victime de harcèlement sexuel en milieu festif, où l'hypersexualisation des jeunes est de plus en plus précoce, où la cyberviolence est une réalité chez les adolescents, l'éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle s'avère plus que nécessaire. Il faut informer les jeunes de façon objective et exhaustive afin de les amener à poser des choix responsables et ainsi éviter des grossesses non désirées, des activités sexuelles non protégées ou des pratiques sexuelles peu respectueuses que l'on voit parfois sur le net", a souligné Mme Simonis, espérant que l'Evras pourra se généraliser dans l'enseignement obligatoire. En 2019, l'accent sera mis sur la lutte contre le harcèlement et les agressions sexuelles en milieux festifs. Il s'agit de renforcer la sensibilisation des festivaliers et former des animateurs au sein des événements. Un appel à projets sera lancé avec, à la clé, une subvention maximale de 10.000 euros par projet. La circulaire définit par ailleurs un label, attribué pour trois ans, qui permet aux opérateurs d'être reconnus. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre couple ou votre vie de famille passe au premier plan. Vous veillez à recréer une entente parfaite.

Taureau

Vous menez votre barque, tant sur le plan financier que professionnel. Vous avez le courage de vos opinions.

Gémeaux

Vos enfants n’en font qu’à leur tête. Vous allez devoir les cadrer au plus vite pour ne pas être débordé.

Cancer

Vous réagissez à la moindre remarque. Le dialogue avec vos interlocuteurs est rompu.

Lion

Même si vous vous engagez dans quelques dépenses, vous restez néanmoins lucide sur votre budget.

Vierge

Vous vous sentez seul face à une grande décision qu’il vous faut prendre dans une certaine urgence.

Balance

Vous tendez à remettre à demain certaines tâches dont vous ne pouvez pas faire l’impasse.

Scorpion

En couple, vous déplorez votre quotidien insipide, tandis qu’aucune rencontre ne marque les cœurs solitaires.

Sagittaire

Vous demandez à votre employeur ou un client un délai supplémentaire pour terminer ce que vous avez entrepris ou promis.

Capricorne

Ne cédez pas à la tentation d’une relation ou d’une aventure sans lendemain. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

Verseau

Votre audace ou votre esprit d’entreprise est remarqué par votre employeur. Vous pouvez prétendre à une promotion.

Poissons

Vous êtes très complice avec votre partenaire. Vous vous laissez aller à quelques confidences.

Facebook