Abus sexuels au Chili: l'archevêque de Santiago pourrait être déchu de sa nationalité

Publié le à SANTIAGO DU CHILI (CHL)

Le Parlement chilien envisage de retirer la nationalité de l'archevêque de Santiago, le cardinal italien Ricardo Ezzati, naturalisé en 2006, accusé d'avoir dissimulé des abus sexuels perpétrés par le clergé de ce pays sud-américain.La nationalité chilienne "lui avait été attribuée pour sa contribution au pays en tant que religieux, notamment dans le domaine de l'éducation. Nous savons à présent que cela n'est plus valable car il n'a pas apporté son soutien aux mineurs" abusés, a déclaré la sénatrice de l'opposition, Ximena Rincon. "La nationalité d'un individu, qui n'a pas encore été condamné, ne peut pas lui être retirée", a de son côté argumenté le sénateur de droite (UDI), Ivan Moreira. Ricardo Ezzati, né en Italie, a été convoqué le 21 août par le procureur régional de Rancagua (centre) afin de répondre aux accusations de dissimulation des abus sexuels, en plein scandale de pédophilie et d'omerta qui ébranle le clergé chilien. L'église catholique chilienne est en pleine tourmente alors que 158 personnes - évêques, prêtres ou laïcs liés à l'église - sont ou ont été visées par une enquête pour abus sexuels sur des mineurs et des adultes depuis les années 1960. Pour l'heure, 38 enquêtes, visant 73 personnes, pour abus sexuels présumés sur 104 victimes, dont la majorité étaient mineures au moment des faits, ont été ouvertes. Selon la Conférence épiscopale chilienne, 43 religieux et un diacre ont été suspendus par la justice civile (18) et par la justice canonique (25). Néanmoins, la durée de suspension n'a pas été précisée. Selon un sondage de la société Cadem, 96% des Chiliens considèrent que l'institution protège les prêtres accusés d'abus sexuels et 83% d'entre eux estiment que le clergé n'est ni honnête ni transparent. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook