ATP - Masters - "C'est la victoire de ma carrière", estime Goffin, en finale après avoir battu Federer:

Publié le à LONDRES (GRANDE-BRETAGNE)

"C'est la victoire de ma carrière, c'est certain", a-t-il confié. David Goffin (ATP 8) était aux anges, samedi dans l'O2 Arena de Londres, après avoir réussi l'exploit de vaincre Roger Federer (ATP 2) en demi-finales des ATP Finals, le Masters. Le Liégeois n'avait tout juste réussi qu'à prendre deux sets à son idole en six précédentes confrontations, mais lors du dernier tournoi de l'année, il est parvenu à en gagner deux d'affilée pour s'imposer 2-6, 6-3 et 6-4 et se qualifier pour la finale. "C'est incroyable comme sensation. Je ne m'en rends pas encore bien compte", a-t-il expliqué. "Battre Nadal lors de mon premier match ici en phase de poule, c'était déjà très spécial. Aujourd'hui, c'était la première fois que je figurais en demi-finale. Alors battre Roger, qui est mon idole depuis tout petit, également pour la première fois, dans un tournoi aussi important, c'était le moment idéal! Je n'avais jamais trouvé les solutions contre lui. C'est une grande première pour moi et j'espère que cela va m'aider pour la suite de ma carrière, me donner de la confiance afin de franchir encore d'autres étapes." Rares sont ceux qui auront sans doute osé miser quelques Livre Sterling sur David Goffin, samedi à Londres. Et encore moins après la perte du premier set que Roger Federer avait bouclé en une demi-heure sans avoir eu à se montrer étincelant. Et pourtant... "C'était difficile au début. En fait, j'étais trop attentiste et juste solide. Mais solide face à lui, ça ne suffit pas", raconta-t-il. "Donc, il fallait changer quelque chose. La clé, c'était de jouer vite, en tout cas plus vite dans le deuxième set. J'ai essayé d'être plus agressif et ça a payé. J'ai commencé à mieux sentir la balle, à bien servir, à être meilleur en revers, à monter au filet. Je suis content d'avoir pu finir par un service gagnant, car il y avait beaucoup de nervosité et cela aurait dur s'il y avait eu un long échange", sourit-il. "Il m'a félicité après le match. Il était content pour moi. Il m'a souhaité bonne chance pour la finale et la finale de la Coupe Davis. Cela prouve combien il est un gentleman." Ce dimanche soir, en finale, David Goffin défiera le gagnant du match entre le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 6) et l'Américain Jack Sock (ATP 9). "J'ai eu un match difficile contre Grigor en poule. Je vais essayer de changer quelque chose tactiquement, essayer d'être plus agressif et de livrer un match comme aujourd'hui. Et si c'est Jack Sock, ce sera un peu la même chose. Il y aura pas mal de tension, peut-être une atmosphère différente sur le court. Il faudra aller le chercher. Dans les deux cas, il faudra pratiquer du très bon tennis. C'est ma cinquième finale de la saison et j'espère bien m'en sortir", conclut-il. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.