Boeing et SpaceX en retard pour leurs systèmes de transport d'astronautes de la Nasa

Publié le à WASHINGTON (USA)

Les deux sociétés ayant un contrat avec la Nasa pour transporter ses astronautes sur la Station spatiale internationale (ISS), Boeing et SpaceX, ne respecteront pas leur calendrier, qui prévoyait un premier voyage en 2019, selon un rapport d'audit gouvernemental.Par conséquent, la Nasa pourrait ne plus avoir de moyen d'envoyer d'astronautes dans l'espace à partir de novembre 2019, quand aura lieu le dernier voyage retour d'astronautes américains de l'ISS vers la Terre via un Soyouz russe. La Nasa a arrêté ses navettes spatiales en 2011 et se repose depuis sur les fusées russes pour emmener ses astronautes sur l'ISS. Elle a confié en 2014 à Boeing et SpaceX la charge de développer de nouveaux systèmes de lancement pour prendre le relais en 2019. Actuellement, il y a trois Américains, un Allemand et deux Russes à bord de l'ISS, où ils restent généralement cinq ou six mois. Mais l'office fédéral indépendant Government Accountability Office (GAO) a confirmé dans un rapport publié mercredi que les deux compagnies étaient en retard. Boeing, qui développe la capsule Starliner, ne devrait être certifié qu'en décembre 2019, au lieu de janvier. Pour SpaceX (capsule Dragon), en janvier 2020 au lieu de février 2019. Conséquence: la Nasa risque de ne plus avoir de solution de transport après l'expiration du contrat avec les Soyouz russes, en novembre 2019. Des solutions existent mais sont incertaines. Il semble improbable que la Nasa puisse acheter des sièges supplémentaires dans des Soyouz, car le processus de fabrication et de commande est généralement de trois ans, ce qui repousserait à 2021. L'une des options envisagées est de faire revenir le dernier Soyouz en janvier 2020 au lieu de novembre 2019. Une autre solution consisterait à faire voyager des astronautes lors des tests habités que les sociétés conduiront en théorie l'an prochain, ce qui présenterait un risque de sécurité plus important. Le GAO a en outre critiqué les méthodes adoptées par la Nasa pour évaluer le risque de perte d'équipage, à savoir le risque d'accident mortel pour les astronautes. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre conjoint ne partage pas votre vision des choses. Vous avez davantage de mal à communiquer.

Taureau

Au travail, vos supérieurs vous proposent des tâches qui répondent à vos attentes ou vos compétences.

Gémeaux

Soyez prudent sur le plan financier. Prenez des dispositions afin de réduire vos charges à court terme.

Cancer

Vous restez très discret sur votre vie sentimentale. Surtout si vous venez de rencontrer quelqu’un.

Lion

Vous êtes indulgent et le premier à rendre service à un proche en difficulté. On se dispute votre compagnie.

Vierge

Vous êtes soucieux de l’image que vous voulez donner aux autres. Faire bonne impression est votre priorité.

Balance

L’atmosphère est tendue à la maison. Vous formulez des reproches à votre partenaire. Vous n’êtes pas tendre.

Scorpion

Comme pour le signe qui vous précède, vous avez des remarques à faire. Pour vous, c’est au travail que vous dites vos quatre vérités.

Sagittaire

Vous redonnez à votre couple l’insouciance qui a manqué à certains d’entre vous pendant des semaines.

Capricorne

Vous êtes plus compréhensif que d’ordinaire. Les autres vous découvrent sous un nouveau jour.

Verseau

Vous revenez sur une décision prise de façon trop précipitée. Vous rectifiez le tir avec succès.

Poissons

Vous travaillez en bonne harmonie. Votre attitude positive met une bonne ambiance parmi vos collègues.

Facebook