Crise au Venezuela - Le groupe de Lima demande au Venezuela de fixer un nouveau calendrier électoral

Publié le à LIMA (PER)

Les ministres des Affaires étrangères du groupe de Lima, alliance de 14 pays latino-américains, ont demandé au gouvernement vénézuélien de fixer un nouveau calendrier électoral, à l'issue d'une réunion mardi consacrée à l'élection présidentielle anticipée du 22 avril au Venezuela. Les 14 pays du groupe de Lima "exhortent le gouvernement du Venezuela à reconsidérer la convocation pour l'élection présidentielle et à présenter un nouveau calendrier électoral. Il ne peut y avoir d'élections libres et justes sans la pleine participation des partis politiques", selon une déclaration conjointe lue par la ministre péruvienne Cayetana Aljovin. Ils exigent des élections "démocratiques, transparentes et crédibles, avec la participation de tous les acteurs politiques vénézuéliens". Inquiets de possibles fraudes, les trois principaux partis d'opposition, réunis au sein de la "Table de l'unité démocratique" (MUD), n'ont pas encore décidé s'ils participeront au scrutin. Le président Nicolas Maduro visera un nouveau mandat lors du scrutin du 22 avril, initialement prévu pour décembre. Une partie de la communauté internationale, notamment l'Union européenne et la Colombie, a déjà dit qu'elle ne reconnaîtrait pas les résultats de cette élection, dénoncée par Washington comme n'étant "ni libre, ni juste". Le groupe de Lima s'était constitué en août 2017 pour exhorter le gouvernement vénézuélien à mettre en œuvre des réformes démocratiques, libérer les prisonniers politiques et autoriser les organisations étrangères à fournir de l'aide aux Vénézuéliens. Le pays a été secoué au printemps 2017 par une vague de manifestations exigeant le départ du dirigeant socialiste, qui ont fait au moins 125 morts. Les chefs de la diplomatie des 14 pays du groupe de Lima - parmi lesquels l'Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie et le Mexique - se sont également accordés mardi pour "coordonner leurs efforts pour affronter l'exode de milliers de Vénézuéliens qui fuient la grave crise que connait leur pays". (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous êtes un vrai bourreau des cœurs si vous êtes célibataire. Personne ne vous résiste.

Taureau

Efforcez-vous de gérer votre budget avec le maximum de rigueur avant d’avoir de sérieux problèmes.

Gémeaux

Mercure est à la base de votre vivacité d’esprit qui vous aide à travailler vite et bien. Mais attention, vous êtes aussi un peu trop nerveux.

Cancer

En famille, ne cherchez pas à minimiser le problème. Essayez au contraire d’en discuter calmement.

Lion

Un proche vous entraîne dans une entreprise hasardeuse. Avant de donner votre accord, étudiez la situation sous toutes les coutures.

Vierge

La bonne influence de la Lune et Jupiter conforte votre duo amoureux. Surtout si vous venez de vous rencontrer.

Balance

Résistez à l’envie de faire de nouvelles acquisitions matérielles. Vous risquez vraiment de mettre votre budget en danger.

Scorpion

Envie de prendre votre temps ? Vous devez accélérer le rythme pour ne pas être débordé.

Sagittaire

Vous imposerez votre volonté avec force mais, certains ne verront pas d’un bon œil cet accès d’autorité.

Capricorne

N’oubliez pas que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire ou qu’il y a des manières appropriées de les exprimer.

Verseau

Soyez prudent avant de vous engager. N’essayez pas d’en faire trop.

Poissons

Une petite chute de tonus vous affaiblira. Une cure de vitamines et de sommeil s’imposera.

Facebook