Elections générales au Kenya - Vive tension dans le pays, où la contestation du résultat du scrutin a fait 11 morts

Publié le à NAIROBI (KEN)

La tension restait vive dimanche au Kenya, où l'opposition a durci le ton après la mort d'au moins onze personnes dans les affrontements entre manifestants et policiers qui ont éclaté dès l'annonce vendredi soir de la réélection du président Uhuru Kenyatta. Ces violences, circonscrites à des bastions de l'opposition dans l'ouest du pays et dans plusieurs bidonvilles de Nairobi, opposaient des partisans du candidat défait Raila Odinga, armés de pierres, aux forces de l'ordre qui les dispersaient à coups de gaz lacrymogène et de tirs d'armes automatiques. Le reste du pays, où le calme prévalait, tournait au ralenti. "Nous ne nous laisserons pas intimider, nous ne renoncerons pas", a asséné samedi après-midi Johnson Muthama, l'un des hauts responsables d'une opposition qui n'a cessé depuis le scrutin de mardi de crier à la fraude électorale et assure que son candidat a remporté le scrutin. Depuis vendredi soir, au moins 11 personnes ont été tuées dans ces violences post-électorales, selon un bilan établi par l'AFP de sources policières et hospitalières. Neuf personnes ont été tuées dans les bidonvilles de Mathare, Kibera et Kawangware, dans la capitale, dont une fille de neuf ans touchée par balle alors qu'elle se trouvait sur un balcon au quatrième étage d'un immeuble. Deux autres décès ont été rapportés près de Kisumu (ouest) et dans le comté voisin de Siaya. Au total, 17 personnes ont été tuées depuis les élections générales organisées mardi dans ce pays de quelque 48 millions d'habitants, qui garde vivace à l'esprit le souvenir des violences électorales de 2007-2008, les pires enregistrées dans le pays depuis son indépendance du Royaume-Uni en 1963. (Belga)
© 2017 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Facebook

Galerie photos du jour

Ailleurs sur le web

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Méfiez-vous de vos impressions et sensations, elles risquent aujourd’hui d’être faussées par vos préjugés.

Taureau

Gardez-vous bien de toute décision précipitée ou irrationnelle. Vous pourriez vous tromper.

Gémeaux

Rassurer, consoler, prendre sous votre aile, c’est ce que vous ferez aujourd’hui avec un proche.

Cancer

C’est une journée angoissante et stressante sur le plan financier. Mais vous trouvez une solution.

Lion

Votre curiosité est attisée par un projet. Vous êtes sur le point d’atteindre votre objectif. Vous ne lâchez rien.

Vierge

Vous subissez les humeurs de votre partenaire ou d’un collègue sans rien dire. Vous êtes patient.

Balance

En prenant du recul, en regardant vos problèmes sous un autre angle, tout devient subitement plus facile.

Scorpion

Vous dissimulez habilement ce qui vous tracasse. Vous trouvez en attendant une solution à un problème d’argent.

Sagittaire

Distrait, vous oubliez un rendez-vous, ou pire, vous perdez un objet auquel vous tenez par-dessus tout.

Capricorne

Vous commencez à lâcher prise, vous n’êtes plus aussi inquiet et impatient que vous avez pu l’être.

Verseau

Vos qualités sont mises en avant par vos supérieurs. Vous vous sentez valorisé et cela vous rend performant.

Poissons

Ne vous retournez pas. Il est désormais plus bénéfique de regarder vers l’avenir. Vous avez tout à gagner.