Etudes de médecine: "La situation actuelle est grave", estiment la Fef et le Cium

Publié le à BRUXELLES (Belgique)

"La situation actuelle est grave", estiment mercredi soir dans un communiqué la Fédération des étudiants francophones (Fef) et le Comité inter-universitaire des étudiants en médecine (Cium). La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), avait exprimé en matinée son mécontentement envers l'examen d'entrée en médecine organisé cette année en Fédération Wallonie-Bruxelles. Près de 1.200 candidats ont réussi l'épreuve, alors qu'il n'y aura que la moitié d'attestations Inami disponibles au terme de leurs six années de formation."La situation s'aggrave d'autant plus à partir de cette année académique 2018/2019 puisque le lissage négatif (réduire les Inami disponibles pour compenser les médecins surnuméraires des années précédentes) rentre en vigueur", s'inquiètent la Fef et le Cium. La Fédération Wallonie-Bruxelles sera amenée à former environ 100 médecins en moins par an durant une période de plus de 10 ans, ajoute le communiqué. Les deux organisations de représentation des étudiants dénoncent encore l'absence de mesures politiques fortes "à une époque où le pays manque de médecins". "Ce manque de pertinence risque de faire perdre à plus de 500 étudiants des années futures d'investissements financiers, personnels et émotionnels très important." Pour la Fef et le Cium, chaque jeune doit pouvoir réaliser les études de son choix et il est urgent d'assurer à chaque étudiant en cours de cursus un numéro Inami, conclut le communiqué. (Belga)
© 2018 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sans doute devez-vous rompre avec une situation ou un mode de vie qui ne vous convient plus.

Taureau

Ce début de semaine est complexe. Vous avez la sensation d’être bloqué à tous les niveaux.

Gémeaux

C’est sans doute le bon moment pour accorder de nouveau toute votre confiance à votre partenaire.

Cancer

Peut-être avez-vous un problème d’ego ou une position professionnelle que vous ne parvenez pas à conserver ou atteindre.

Lion

Vous avez encore du pain sur la planche avant d’engranger vos premiers résultats. Patience…

Vierge

Si vous entrez dans une période de chance, vous tendez à devenir trop insouciant sur le plan financier.

Balance

Vous êtes partagé entre vos relations professionnelles, affectives et familiales. En privilégier une, c’est forcément affecter l’autre.

Scorpion

Vous gravissez les échelons de votre hiérarchie avec une facilité déconcertante.

Sagittaire

Si vous êtes toujours un cœur à prendre, il n’est pas impossible qu’une personne déclare ses sentiments d’ici ce soir.

Capricorne

Essayez de vous impliquer davantage dans votre travail. Commencez par vous montrer plus participatif au sein d’un groupe.

Verseau

Affirmez votre engagement. Soyez volontaire. Ne prenez pas le risque de passer à côté des changements bénéfiques qui s’annoncent.

Poissons

Votre partenaire est là pour vous raisonner, vous ouvrir les yeux ou vous faire changer d’attitude.

Facebook